Goulou Baz

Sans concessions se sont écrites les paroles de cette chanson engagée. Rassurons-nous, c’est parce qu’ils aiment les Marocains et le Maroc que ses auteurs ont commis ce plaisant fait. Le monde étant plein d’injustices et les êtres humains emplis de contradictions, les chanteurs engagés ont de tout  temps trouvé matière à dénoncer. De par leur Art, ils nous tendent des miroirs pour nous regarder nous mêmes et regarder autour de nous. La chanson « Goulou Baz« , l’œuvre du groupe Hoba Hoba Spirit et du rappeur Bigg, fait partie de ces « remontées de bretelles » qu’on n’arrive pas à oublier de si tôt. Cris chantés contre le gouvernant et le gouverné : le premier, parce qu’il ne tient pas ses promesses et ne faisant rien pour enrayer ne serait-ce que le fléau de la corruption. Le second, car il participe à la cause de ses maux sociétaux. La marocanité se fait lessiver par les mots à raison.
Comment peut-on railler le racisme de certains pays alors que certains d’entre nous sont xénophobes vis à vis de nos semblables subsahariens ? Comment se fait-il que certains croyants font leurs ablutions cinq fois par jour et se comportent de façon malpropre sur la voie publique ? Faut-il en vouloir à la pluie quand certaines habitations s’écroulent lors des jours fortement pluvieux ? Pratiquement, l’essentiel de nos maux sont évoqués, allant de la corruption où le corrupteur et le corrompu sont mis sur le même piédestal, à l’état lamentables de nos hôpitaux publics marocains. Le tout est dit et chanté avec une pointe d’humour. Peut être une meilleure façon pour nous faire avaler la pilule-vérité…

Écoutons:

09.04.2011 |  Dima |  eplume.wordpress.com

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Goulou Baz

  1. dima dit :

    Merci pour le bapteme😉

    La prochaine fois, je vais tenter d’analyser le volte-face de Bigg.

    Le titre est déjà trouvé : Le rappeur Bigg entre Incohérence et National-monarchisme intéressé.

  2. dima dit :

    « Les inventeurs de la Hayha Music y mêlent slogans scandés lors des
    manifestations (“Smaâ Sawt Chaâb”, comprenez “écoute la voix du peuple”)
    aux vers du poème éponyme d’Abou El Kacem Chebbi, dont les deux premiers
    vers concluent l’hymne tunisien (Ida chaâbou yaoumane arada al Hayate,
    “si un jour le peuple veut vivre”). Un morceau classique, intemporel et
    sans prétention. “Faire un morceau comme celui-ci et se positionner, c’est
    dans notre conception de la musique”, explique Réda Allali.
    Attention, le groupe n’a jamais prétendu faire de la musique “engagée” :
    “Notre but, c’est de faire bouger les gens et qu’ils repartent en sueur après
    le concert”.
     »

    Ne cherchez pas l’erreur ou la contradiction mais nous pensons toujours
    que les Hoba hoba sont des artistes à connotation « engagée ».

    A lire :
    http://www.telquel-online.com/470/mage_culture_470.shtml

  3. dima dit :

    Saudade, mon détroit…

    « C’était enfin l’heure où, je me sentais libre d’errer dans mes
    souvenirs collés en affiches défraîchies sur les murs peints à la chaux.
    Des recoins de chacune de leurs craquelures, s’écoulait suavement le
    nectar de ces délicieux moments, emprisonnés à jamais dans la pierre,
    mosaïque d’un rêve éveillé
     »

    http://www.kbaratinage.com/?p=493

    LazyWall : un son Metal Rock, une empreinte tangéroise… »

    I raise my hand : http://youtu.be/kQA1C2qUX9c

    Entretien : http://youtu.be/aOcmkOoI1J4

  4. dima dit :

    Zakaria Boualem, champion du Maroc, est cerné
    mais toujours libre et indépendant…

    « Il y a le déferlement programmé, attendu et redouté, d’une masse
    terrifiante de chansons patriotiques cet été. à la manière de citoyens
    formant une milice armée pour défendre un Etat jugé dépassé par les
    événements, nos vaillants artistes nationaux – rappeurs en tête – se sont
    rués dans leurs studios pour participer à ce qu’un ami de Zakaria
    Boualem a appelé les Grymma Awards. Certaines de ces
    formidables productions feraient passer la glorieuse prose de Mustapha
    Alaoui – période 80’s – pour les délires révolutionnaires d’un illuminé
    nihiliste. C’est bien simple, il suffit de faire un tour sur Youtube pour
    s’en convaincre : ils ont explosé, tous sortis de leur boîte en même
    temps, à l’unisson et exhibant un nombre absurde de drapeaux au
    centimètre carré…
     »

    http://telquel-online.com/477/zb_477.shtml

  5. dima dit :

    بـــــــــــــــــــــــــــازْ

    ولو كان الفنان أحمد السنوسي (بزيز) يريد
    بدوره أن يحيا حياة رغيدة، وتنهال عليه العروض
    والملايين من التلفزيون ومن كل جهة، لحوّل البندقية من كتف إلى كتف،
    ووضع لسانه في خدمة الدولة عوض وضعه رهن إشارة الشعب

    http://www.almassae.maktoobblog.com/1611869/بـــــــــــــــــــــــــــازْ/
    Par le blogueur Mohamed Erraji

  6. dima dit :

    Conjurer l’oubli…

    Hoba Hoba Spirit
    Médaille d’argent chanson,
    Jeux de Francophonie Niger 2005.

    Hoba Hoba Spirit (Maroc), c’est l’histoire de cinq musiciens
    nourris au rock, au reggae et qui ont décidé naturellement de
    les incorporer à leur culture. Cela donne un groove maghrébin
    où les guitares électriques viennent percuter les rythmiques
    gnaoui ou châabi pour en augmenter l’impact. Un mix original,
    qui sonne rock et qui ressemble au Maroc d’aujourd’hui…
    Hoba Hoba Spirit, c’est aussi un verbe ancré dans le quotidien,
    mi-arabe mi-français, qui dit des choses importantes sans jamais
    se prendre au sérieux…Hoba Hoba Spirit, c’est enfin un
    authentique groupe de scène qui a développé son propre spectacle
    en le rodant sur les scènes du Maroc.
    Un site : http://www.hobahobaspirit.com

    http://jeux.francophonie.org/-Portraits-d-artistes-.html?alpha=H

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s