MEA CULPA

En Aout 2005 j’avais publié sur les colonnes du Journal Hebdomadaire une lettre ouverte au Roi. Il y a quelques semaines, j’ai posté cette lettre sur ma page Facebook. Je voulais avoir le sentiment en 2011 de mes « amis facebookers » sur une missive vieille de 6 années mais qui traitait de thèmes aujourd’hui au centre du débat (vous pouvez la lire ici). Parmi ces thèmes, Le roi et les affaires, l’affaire du Sahara et la liberté d’expression. Les réactions furent pour l’essentiel positives. Parmi les appréciations positives, le fait qu’elle soit encore d’actualité. Je ne suis pas d’accord.

Cette lettre n’est certainement pas d’actualité. Et pour tout dire, elle ne l’était déjà pas en 2005. En fait, elle ne l’a jamais été. Bien sûr, qu’il faut plus que jamais dénoncer la prédation économique de la monarchie et de son entourage. Bien sûr que la démocratisation des institutions est plus que jamais un impératif pour le bien être de nos concitoyens. Bien sûr que cette démocratisation et le respect des droits de l’homme restent essentiels dans la lutte pour obtenir la reconnaissance de la marocanité du Sahara. Autant d’arguments défendus dans cette lettre. Sauf que cette approche est défectueuse à un niveau fondamental. Elle demande à Mohammed VI d’être un homme hors du commun. Quelque soit l’homme à qui elle s’adresse, cette demande est toujours déraisonnable.

Au lendemain de l’intronisation de Mohammed VI, un sage homme m’a dit : « Il faut sauver ce jeune homme ». Devant mon incrédulité, il ajouta. « Ses courtisans lui répéteront matin, midi et soir, qu’il a toutes les qualités du monde, qu’il est le meilleur, que le peuple l’aime. Ils prendront congé de lui sans lui tourner le dos en marchant à reculons, s’adresseront à lui l’échine courbée, lui dévoreront la main de baisers. Tu soumets n’importe quel être humain normal à ce régime, au bout de six mois, il croira qu’il est dieu sur terre.» Prémonitoire?

Il est peu probable que le Binôme Majidi/Bouhemou aient convaincu le Roi de faire une razzia sur le monde des affaires en lui expliquant que c’était bien de s’en mettre plein les poches. Ils ne lui ont pas dit, que puisqu’il contrôlait les instances de régulations de l’économie, il fallait y nommer des affidés qui allaient couvrir leurs délits d’initiés et autres abus de pouvoirs. Ils l’ont probablement convaincus qu’il était le mieux placé pour développer l’économie du pays. Que lui saurait faire les bons choix pour le bien commun contrairement à ces « gnomes d’Anfa ». Et puis si cela faisait de lui un homme incroyablement riche, pourquoi pas, puisque c’est pour la bonne cause.

El Himma ne l’a pas convaincu de la création du PAM en lui assurant qu’il fallait réduire le pluralisme politique. Il lui a plus probablement dit que les marocains ne croyaient plus en ces partis vérolés, et n’avaient plus confiance qu’en lui pour gérer les affaires publiques. Et puis, si même le premier ministre Abbas El Fassi issu de la majorité parlementaire « démocratiquement » élue affirmait qu’il appliquait le programme du roi, pourquoi se satisfaire d’une copie alors qu’on a l’original.

Si la lettre ouverte reflétait la ligne éditoriale du Journal qui s’opposait justement aux dérives décrites plus haut, il reste qu’elle fait, elle aussi, appel à la « grandeur » du roi. Même si en l’occurrence, cette « grandeur » n’est que potentielle et surtout conditionnée à un comportement vertueux. Comme pour beaucoup de démocrates, cette approche était justifiée par le souhait d’une transition démocratique apaisée. L’idée que si la monarchie s’engageait volontairement dans la voie de la démocratie, elle épargnerait au pays les tumultes de la confrontation. Et qu’a-t-on eu ? Une clique de potes incultes qui ont pris cette volonté d’apaisement pour de la servitude.

C’est pour cela que les promoteurs du mouvement du 20 février et les forces politiques qui les soutiennent sont dans le vrai. Qu’il faut être nombreux ce dimanche 24 Avril à descendre dans la rue pour revendiquer la restauration de notre dignité de citoyens. On ne demande pas la démocratie, on l’exige.

20.04.2011 |   Aboubakr Jamaï   |  lakome.com

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour MEA CULPA

  1. dima dit :

    Mauvais lien de l’article. Soyons nombreux le 24 Avril pour exiger la démocratie…

  2. med dit :

    Chère Jamï,
    Vous reconnaissez que vous n’avez rien compris. Vous avez tout à fait raison. Beaucoup de contradictions dans votre lettre, point encore de vision ni de visibilité. Décousue à mon sens lorsque qu’on fait une analyse plus approfondie et objective.
    Je prendrai quelques points pour justifier mon point de vue.
    Lorsque vous évoquez H2, son autoritarisme, la guerre froide…. Vous omettez de dire qu’il était en face de révolutionnaires imbus par les modèles en vogue de l’époque, et qui voulaient faire du Maroc une république. Eux aussi ils ne rechignaient sur aucun moyen pour faire aboutir leur projet machiavélique. Bernés, payés ou je ne sais quoi, ils ont sous estimé l’histoire du Maroc à se conserver. Il y a donc un pris à payer pour toute chose. H2 était un visionnaire, que vous l’acceptiez ou non, ses funérailles en sont la preuve comme tu l’as bien dis. Il a tenté de mener la barque malgré à bon port. Les événements actuels lui donnent raison.
    Ensuite, lorsque vous parlez de « l’islamisme politique », je crois entendre un non Marocain. Notre religion c’est l’Islam. C’est grâce à lui que nous sommes ce que nous sommes. Laïcité ou autres, sont des mots pour nous génériques. Notre culture, notre vie, notre civilisation…. sont liées à cette religion. Les disciples des occidentaux qui tentent, par ignorance ou sciemment, de nous appliquer leur modèle, sont dans l’erreur. Missionnaires, ils n’ont qu’à prêcher ailleurs leurs concepts dénaturalisant. Leurs maîtres sont sortis par la porte, eux tentent de rentre par la fenêtre. Les Marocains ne sont pas dupes. Ils tiennent à leur religion dans tout ce qu’ils font. L’Islam devrait être partout. Ce n’est pas votre concept de démocratie importée, qui va nous apprendre comment discuter entre nous. Tout est inscrit dans notre coran. Si vous avez peur qu’on vous ferme les bars dans lesquels vous vous abreuvez, n’ayez craintes, ils resteront ouverts. Nous, nous allons construire notre modèle propre, avec ou sans vous. Modèle qui tiendrait compte de nos spécificités, de notre histoire, de notre culture et des défis qui nous attendent.
    Par ailleurs, et lorsque vous évoquez le fait que les occidentaux ont proposé l’Egypte et l’Arabie Saoudite comme futurs candidats à des sièges permanents de l’ONU, je trouve que vous êtes soit naïf soit vous prenez les lecteurs pour des ignorants. Ces pays adoptent la « real politic » comme ils se plaisent à dire. Ils ne voient que leur intérêt. L’Egypte est près d’Israël, leur bébé. L’Arabie Saoudite est une source de pétrole. Vous ne voyez rien ou vous feignez de ne rien voir.
    Les constations relevés sont nombreuses, mais j’arrête là pour le moment.
    Enfin et pour que vous n’usiez pas de vos cris, gare au complot…. Je porte à votre connaissance que je ne suis qu’un simple marocain, de la masse silencieuse, point missionnaire, mais pur produit du système national. J’observe et essais d’analyser tant soit peu ce qui ce passe autour de moi. Tu me rencontres dans chaque café entrain de lire un journal et boire un café normale.

  3. NADINE DOULYASEL dit :

    Bonjour,
    Quand vous évoquez peuple Marocain, est ce que vous parlez au nom de tout le monde ou d’une élite pseudo cultivée qui croit que c’est avec des idées ramenées d’ailleurs et redites avec des mots qui font tombé la mâchoire parce que beaucoup de personnes ignorent leurs sens. Est qu’est ce que vous savez de ce mouvement êtes vous sûr que c’est une initiative populaire ?!! Et puisque vous parler de  » On ne demande pas la démocratie, on l’exige. » êtes-vous sûr que c’est ce que veulent les marocains??? et j’aimerai bien que vous me fassiez un dessin (parce que je suis bête) de votre perception de cette démocratie. Avant de revendiquez quoi que ce soit, connaissons nous d’abord et aimons nous surtout, c’est là notre vrai problème. (je suis une citoyenne Marocaine qui observe sur le terrain et pas depuis son laptop, analyse et se pose des questions )

  4. med dit :

    Lacom censure les articles proposés par les internautes. Pas comme se site. Merci eplume.

    • ... dit :

      De rien Med.
      Du moment que le débat se fait dans le respect, je ne peux que vous offrir ce modeste espace pour y confronter vos idées avec un grand plaisir.

      « Quand une idée est valide, on ne doit pas ruser pour la faire triompher, bien au contraire on doit la confronter aux idées antagonistes dans le but de la rendre encore plus infaillible, car si elle ne l’est pas…je ne vois pas d’intérêt moral à soutenir des fausses idées »

  5. med dit :

    Lorsqu’on avance l’assertion, cette idée est fausse, on est peut être dans l’erreur. Une idée erronée aujourd’hui peut ne pas l’être demain, fausse dans ce contexte mais vraie dans un autre. C’est la relativité d’Einstein généralisée aux idées. Par ailleurs, selon la théorie de prisme de Newton, que j’aime d’ailleurs, chaque face du prisme renvoi une couleur monochromatique. Si on se place toujours devant la même face, on croira que tous les autres voient la même couleur, or ce n’est pas le cas. Il faudrait donc se déplacer pour pouvoir comprendre. Toutes les idées sont recevables, point de validation mais un débat objectif, ouvert et dans le respect comme vous avez dit, ne pourrait que rehausser notre manière de raisonner et nous faire progresser…… Enfin, personne, dans ce bas monde, n’a le monopole du savoir.
    Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s