BHL à la rescousse de DSK : une « honte pour la France » selon la presse américaine

18.05.2011 | Hicham Hamza |  Oumma 

 

Déliquescence. La tribune publiée par Bernard-Henri Lévy pour « défendre » son « ami » Dominique Strauss-Kahn suscite la consternation aux Etats-Unis. Morceaux choisis.

Lundi, l’écrivain Bernard-Henri Lévy a mis en ligne un papier intitulé « Défense de Dominique Strauss-Kahn ». Cette tribune sera reprise dès le lendemain sur le site de l’hebdomadaire Le Point. Son propos ? L’expression d’une colère quant aux circonstances exactes qui ont entouré l’arrestation à New-York de son « ami de vingt-cinq ans », Dominique Strauss-Kahn, à la suite d’une accusation de tentative de viol par une employée de l’hôtel Sofitel. Mardi matin, au micro de France Inter, BHL a démenti les rumeurs faisant état de comportements menaçants de l’ex-dirigeant du FMI à l’encontre des femmes. Interrogée (à 4’20) par Pascale Clark à propos d’un éventuel doute, l’écrivain a répondu sur un ton cinglant : « Vous vous foutez de ma gueule ? Vous croyez que j’aurais été ami si je croyais une seconde que Strauss-Kahn était un violeur compulsif ? Tout cela est grotesque ! »

Quelques heures plus tard, BHL a réitéré avec la même véhémence sa défense de DSK sur l’antenne de CNN. Un site américain, The Daily Beast, avait auparavant traduit et reproduit son billet en défense de l’homme incarcéré dans la prison de Rikers Island. Aussitôt, les réactions indignées parmi les journalistes locaux n’ont pas manqué d’apparaître.

Pour le New York Times, Maureen Dowd observe, non sans malice, que BHL n’a pas évoqué l’affaire Dreyfus pour illustrer son plaidoyer. Melissa Bell du Washington Post est davantage affligée : « C’est une méthode classique pour des avocats de la défense de blâmer la victime dans une affaire de viol. Il est honteux que Lévy ait adopté la même tactique ».

Au sein même du media US qui a publié la chronique de BHL, un célèbre chroniqueur, Andrew Sullivan, se révèle lapidaire : « Il se manifeste pour défendre sa classe ». Dans un article publié par le populaire Huffington Post, Asher Smith a la plume acérée, fustigeant – à propos de l’argumentation de BHL- une « rationalisation pathologique de l’agression sexuelle ». Pour Ben Smith de Politicoà propos de « la défense de Dominique Strauss-Kahn par Bernard-Henri Lévy, plus connu récemment pour avoir embarqué la France et nous autres en Libye », on « doit la lire pour y croire ».

Quant à Jonah Goldberg du National Reviewil est impitoyable : « Je suis fier de vivre dans un pays dans lequel une femme de ménage peut faire débarquer un dirigeant international d’un avion en partance pour Paris. Si ce genre de chose est impossible en France, eh bien honte à la France et honte à Lévy pour penser différemment ».

Taylor Marsh, analyste politique pour The Moderate Voicene manque pas de métaphores pour réagir à l’attitude de BHL : « Il est le Charlie Sheen de la philosophie, le Donald Trump de la bouffonnerie carriériste, la version Wall-Mart de Sartre ». Après avoir ironiquement dépeint la plaignante en « agent d’une conspiration transatlantique et anti-socialiste », Tom Scocca de Slate échafaude d’autres extrapolations piquantes : « Si Lévy avait accablé Kadhafi comme il défend Strauss-Kahn, les Marines seraient actuellement en train de protéger Tripoli ». Plus sévère, le siteFeminist qualifie la tribune de BHL de « bel exemple de blâmons-la-victime et de mes-amis-ne-peuvent-commettre-aucun-mal ».

D’autres préfèrent adopter un ton plus caustique. C’est le cas de Matt Duss. Ce membre d’un think-tank de Washington a exprimé sur Twitter son agacement au sujet de BHL au point d’envisager des représailles radicales : renommer- à nouveau– les fameuses « frites françaises » (French Fries) en « frites de la liberté ».

Relayé par le Wall Street Journalun quotidien d’ordinaire plus favorable à l’endroit de Bernard-Henri Lévyle billet le plus ravageur résulte de la plume talentueuse de Matt Welch : intitulé « BHL, la honte nationale de la France », son auteur dresse un bilan sans concessions de l’intéressé. Un homme qualifié de « millionnaire narcissique doté de chemises sans boutons » et aux multiples « professions prétendues ».

L’image déboutonnée de la France

En raison de sa critique véhémente de la justice américaine et de son soutien à l’égard d’un homme considéré aux Etats-Unis comme un criminel présumé, Bernard-Henri Lévy semble avoir rapidement perdu toute crédibilité pour une bonne partie de l’intelligentsia outre-Atlantique. Pourtant, quatre mois auparavant, il était encore accueilli chaleureusement par la plupart des grands networks audiovisuels. Quitte à faire- déjà- ricaner certains téléspectateurs : le 12 janvier, BHL, reçu par le célèbre animateur Stephen Colbert, avait dû endurer avec le sourire les sarcasmes de l’interviewer, visiblement peu impressionné par le personnage.

Aujourd’hui, en reprenant à son compte les insinuations douteuses et autres spéculations hasardeuses de certains défenseurs zélés de DSK, Bernard-Henri Lévy s’avère finalement contre-productif en polarisant davantage l’opinion publique américaine. Les aléas de l’expédition libyenne –dont il est l’un des principaux responsables- n’auront pas rendu plus humble le va-t-en-guerre du café de Flore. Et malgré leurs inébranlables certitudes, il est parfois des amis à la rescousse qui précipitent, ce faisant, une chute inéluctable.


Cet article, publié dans Amériques, France, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour BHL à la rescousse de DSK : une « honte pour la France » selon la presse américaine

  1. dima dit :

    Hicham Hamza n’a pas su rester neutre et je le renvoie aux articles des memes
    billetistes au sujet des armes de destruction massive et l’Irak…

    Il me suffit de lire le billet BHL et ses commentaires pour penser qu’il n’y a pas
    de quoi fouetter un chat :

    « J’en veux à un système judiciaire que l’on appelle pudiquement « accusatoire » pour dire que n’importe quel quidam peut venir accuser n’importe quel autre de n’importe quel crime – ce sera à l’accusé de démontrer que l’accusation était mensongère, sans fondement. »

    Pour les mal-comprenants : entre inquisitoire et accusatoire, il y a toute une
    nuance où l’instruction est à charge et à… décharge et où la mise en scéne
    barbare de « perp walk » n’a pas droit de cité.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Perp_walk

  2. Jilal dit :

    Putain… Quand j’ai vu la photo de D$K menotté et entouré de flics new yorkais en civil, j’ai pensé qu’il s’agit d’une arrestation d’un mafia sicilien. Quelle honte.

  3. dima dit :

    Le jardin des délices de DSK à Marrakech
    Par Ali Amar

    http://www.slateafrique.com/2125/jardin-des-delices-de-dsk-a-marrakech

  4. dima dit :

    Prisoner Movement Slip :

  5. dima dit :

    Affaire DSK : « Oui, il faut prendre au sérieux la femme victime ! »

    Cette façon de jauger la légitimité de la victime renvoie à la
    confusion entre ce qui relève de la vie privée et des actes condamnables
    au regard du code pénal. Pourtant, entre des relations sexuelles et un
    crime sexuel, la frontière est claire: le consentement entre adultes.

    Un homme qui plaque une femme au sol et tente de lui arracher ses
    vêtements contre son gré, c’est une tentative de viol. Un homme qui,
    après avoir rencontré une femme dans un cadre professionnel, multiplie
    les messages insistants et grossiers, c’est du harcèlement sexuel. Un homme
    qui abuse de sa position professionnelle pour forcer une collaboratrice
    à avoir une liaison, c’est du harcèlement sexuel et un viol.
     »

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/20/affaire-dsk-oui-il-faut-prendre-au-serieux-la-femme-victime_1524815_3232.html

  6. dima dit :

    Un instant avec la journaliste Anne Sinclair, épouse de DSK,
    officiant à 7 sur 7, en recevant ce jour là le Roi Hassan II, qui déclara que les
    sujets marocains ne seront jamais de « bons français » meme
    si on les naturalise et on les « intégre » :

  7. dima dit :

    Les femmes désertent les rues de New York, DSK libéré sous caution

    « L’ancien directeur général du FMI est assigné à résidence à New York,
    et sera placé sous surveillance électronique. Il devra également être
    constamment accompagné d’un gardien armé.
     »

    http://www.demainonline.com/?p=4431

  8. dima dit :

    Une terrible photo de DSK dans sa cellule fait le tour du net

    http://www.demainonline.com/?p=4457

  9. dima dit :

    Une affaire qui révèle quelque chose sur nos représentations

    « Le viol est profondément destructeur pour les victimes et pèse
    comme une menace sur la liberté de toutes les femmes. Au-delà du
    politiquement correct qu’est devenue la lutte contre la domination
    masculine, il est temps de se donner les moyens de combattre son
    expression ultime. La parole doit être libérée. Nous, femmes violées,
    sommes invisibles d’abord parce que nous sommes enfermées dans le
    silence, prisonnières de nos peurs, celle de ne pas être crue, celle du
    regard des autres.
     »

    http://www.liberation.fr/politiques/01012338206-une-affaire-qui-revele-quelque-chose-sur-nos-representations

  10. dima750 dit :

    La victime présumée de DSK s’entoure de deux avocats réputés

    « Nafissatou Diallo, la victime présumée de Dominique Strauss-Kahn,
    s’est entourée de deux plusieurs avocats supplémentaires, souligne le
    journal Le Figaro, qui fait le point vendredi 27 mai sur la stratégie de la
    plaignante.
    Parmi les avocats figure Norman Siegel. Selon Le Figaro, c’est une
    figure de la lutte pour les droits civiques. Sa présence indiquerait
    donc « que cette affaire pourrait prendre une tournure politique ».
    Le second avocat, Kenneth Thompson, est un ancien procureur. Ce
    brillant avocat afro-américain de New York a évité la prison à
    nombre de prévenus, dont un faussement accusé de viols.
     »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/l-affaire-dsk/20110527.OBS4023/la-victime-presumee-de-dsk-s-entoure-de-deux-avocats-reputes.html

  11. dima dit :

    Affaire DSK: la levée d’un tabou pour les victimes de viol ?

  12. dima dit :

    Affaire DSK : la lourde tâche du procureur

    « Les avocats de DSK ont déjà évoqué à demi-mot l’existence d’une
    relation sexuelle consentie
    , ce que ne semblent pas démentir les
    analyses ADN pratiquées sur la victime présumée, qui se bornent
    à révéler un contact entre la plaignante et DSK.
     »

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/laurence-neuer/affaire-dsk-la-lourde-tache-du-procureur-07-06-2011-1339192_56.php

  13. dima dit :

    DSK. Les mensonges de la plaignante

    Dans une lettre publiée vendredi soir par le New York Times
    et adressée aux avocats de DSK, le procureur Cyrus Vance a remis
    sérieusement en doute la crédibilité de Nafissatou Diallo. « Au
    cours de cette enquête, la plaignante a menti à l’assistant du
    procureur sur divers sujets concernant son histoire, son passé,
    les circonstances de l’incident et sa vie privée. » Il établit dans
    cette lettre la liste de quatre mensonges proférés par Nafissatou
    Diallo aux enquêteurs.

    http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-DSK.-Les-mensonges-de-la-plaignante_6346-1858359-fils-tous_filDMA.Htm

    Maid cleaning up as ‘hooker’
    * Big tips for extra ‘turndown service’ * Prosecutors list
    litany of lies, scams

    The Sofitel housekeeper who claims the former IMF boss
    sexually assaulted her in his room was doing double duty as a prostitute,
    collecting cash on the side from male guests, The Post

    http://www.nypost.com/p/news/local/manhattan/maid_cleaning_up_as_hooker_0mMd759PLuYGYYJyA0RNbI/0

  14. dima dit :

    Nafissatou Diallo : « Je sais ce que je fais »

    « Ne t’inquiète pas, ce mec a beaucoup d’argent. Je sais
    ce que je fais ». C’est cette phrase tenue par Nafissatou Diallo,
    la femme de chambre qui accuse DSK d’agression sexuelle,
    qui a mis la puce à l’oreille des enquêteurs. La conversation,
    révélée par le New York Times, a été tenue le lendemain de
    l’accusation lors d’une discussion téléphonique avec son ami
    emprisonné dans une prison de l’Arizona pour trafic de cannabis.

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-dsk-nafissatou-diallo-je-sais-ce-que-je-fais_1008566.html

  15. dima dit :

    Affaire DSK : l’accusation s’effondre au vu des
    mensonges de la plaignante

    Au lendemain des révélations sur les multiples mensonges
    de la plaignante, la plupart des experts américains parient sur
    un abandon total des poursuites pour viol engagées contre DSK.

    Pour Kenneth Thompson, qui s’est livré, sur le perron de la Cour,
    à une description détaillée des «sévices» subis par sa cliente, le viol
    subsiste quelles que soient les «erreurs» passées de sa cliente. Mais
    de l’avis général des juristes, dans les circonstances actuelles, aucun
    jury ne sera convaincu de la culpabilité de l’accusé « au-delà du
    doute raisonnable», comme le requiert la loi américaine. Le revirement
    spectaculaire de l’accusation a été justifié samedi par Cyrus Vance par
    les aléas de l’enquête et le devoir de protéger, a priori, les droits de la
    victime présumée. Il tranche, toutefois, avec la précipitation avec
    laquelle les enquêteurs et les responsables du NYPD (New York
    Police Department) avaient accordé une crédibilité «d’office» à
    la plaignante, dès les premiers jours de l’affaire, en contribuant à
    alimenter le climat de lynchage médiatique autour de l’ex-patron
    du FMI.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201483950326-affaire-dsk-l-accusation-s-effondre-au-vu-des-mensonges-de-la-plaignante-189055.php

  16. dima dit :

    DSK. Le documentaire qui fâche

    « Un documentaire serait à l’origine de la mésentente entre
    le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance Jr., et
    l’ancienne responsable du département des crimes sexuels,
    Lisa Friel, qui enquêtait sur l’affaire DSK.
    (…)
    Créée en 1974 par Robert Morgenthau, l’Unité des crimes
    sexuels a été immortalisée avec la série « New York, unité spéciale« .
    Un documentaire de Lisa Jackson, « Sex Crimes Unit », diffusé
    par la chaîne télévisée américaine HBO, a mis la lumière sur
    l’équipe de Lisa Friel, après un tournage au sein de l’unité
    pendant deux ans.
     »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110704.OBS6386/dsk-le-documentaire-qui-fache.html

  17. dima dit :

    Des opposants syriens rejettent le soutien encombrant de BHL

    « « Celui qui se fait l’ennemi des droits d’un peuple ne peut
    prétendre soutenir une révolution fondée sur les mêmes droits »,
    écrit Suhair Atassi, figure emblématique de l’opposition de l’intérieur
    depuis sa cachette syrienne.
     »

    http://www.rue89.com/neo-arabia/2011/07/03/des-opposants-syriens-rejettent-le-soutien-encombrant-de-bhl-212044

  18. dima dit :

    DSK : De la gauche caviar à la gauche truffe
    Par Laurent Joffrin

    Ce destin insigne, la brutalité de la justice américaine le lui a
    volé, incarcérant un fuyard qui ne fuyait pas, écoutant un procureur
    qui accusait de manière péremptoire sans avoir vérifié la crédibilité
    de son témoin, clouant le patron du FMI au pilori médiatique par le
    truchement d’un « perp walk » humiliant et injuste. La raison et l’équité
    commanderaient ainsi de renvoyer l’épisode du Sofitel, s’il se
    ramenait à un banal rapport consenti, aux sinuosités de la vie privée,
    à la part de romanesque d’un homme qui aurait le droit, après tout,
    de préférer, en littérature et dans la vie, Catherine Millet à la comtesse
    de Ségur.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/laurent-joffrin/20110704.OBS6426/dsk-de-la-gauche-caviar-a-la-gauche-truffe-par-laurent-joffrin.html

  19. Ping : Pourquoi DSK aime bien Marrakech ? « On vous dit pas tout

  20. dima dit :

    Entre tragédie grecque et thriller international : le destin
    outragé de DSK

    [(…)

    Le vaudeville sinistre

    Oui, comment ne pas trouver l’affaire assez particulière. Une
    jeune femme se trouve dans la garçonnière du plus grand séducteur
    de Paris. Elle y est visiblement « entreprise » selon Tristane Banon
    mais ce que nie totalement DSK de par sa plainte pour dénonciation
    calomnieuse. Que dire donc de cette scène donnée aux Français :
    une fille, une mère, un séducteur et une femme de ménage d’un Sofitel,
    en coulisses un Président au bilan médiocre et en ambiance la fin
    d’un monde économique. Tous les ingrédients d’une pièce acide
    de Sacha Guitry sont bien là.

    (…)]

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/175017;entre-tragedie-grecque-et-thriller-international-le-destin-outrage-de-dsk.html

  21. dima dit :

    Case DSK : Nafissatou Diallo sort de son silence

    [video]
    « God is my witness. I’m telling the truth. (…)
    I want Justice. I want him to go to the jail. I want him to know
    that there is some places you cannot use your money,
    you cannot use your power, when you do something
    like this. »

  22. dima dit :

    Nafissatou Diallo ne séduit pas la presse américaine

    (…) Une attitude discutée par le New York Times. « On conseille
    généralement aux personnes impliquées dans des affaires
    criminelles d’éviter de s’exprimer avant d’être dans un tribunal
    ou dans le bureau de leurs avocats », écrit le quotidien. « La
    communauté judiciaire est exaspérée quand ce conseil n’est
    pas scrupuleusement suivi », poursuit le journal (…)

    http://www.lepoint.fr/monde/nafissatou-diallo-ne-seduit-pas-la-presse-americaine-29-07-2011-1357732_24.php

  23. Ping : Quand France 2 nettoie et repasse la chemise de BHL. Par HICHAM HAMZA | Arrêt sur Info

  24. Ping : BHL célèbre la « fraternité » franco-israélienne dans une antenne du Mossad – Reveille toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s