Vidéo: deux journalistes assassinés par l’armée US en Irak

05.04.2010 | Jean Marc Manach |   Bug Brother Blog


Collateral MurderWikileaks, site web spécialisé dans la publication anonyme de documents confidentiels, vient de rendre publique une vidéo classifiée de l’armée américaine révélant l' »assassinat aveugle » d’une douzaine de personnes, dont deux journalistes de l’agence Reuters, Saeed Chmagh, 40 ans, et Namir Noor-Eldeen, 22 ans, considéré comme l’un des meilleurs photographes de guerre en Irak, dans la banlieue de Bagdad en juillet 2007.

Namir Noor-Eldeen et Saeed Chmagh

Diffusée ce lundi 5 avril sur le site collateralmurder.org (meurtre collatéral, en français), créé pour diffuser toutes les preuves (photos, retranscriptions, documents) de cette bavure, la vidéo montre une dizaine de personnes marchant calmement dans une rue, déserte.

Deux d’entre-eux étaient journalistes, et portaient des appareils photos, que les soldats américains ont confondu des AK47 et des RPG. Après avoir demandé à leur QG l’autorisation de tirer, ils tirent quatre salves de munitions de 30 mm sur tout ce qui bouge, et notamment sur l’un des deux journalistes qui tentait de fuir.

Collateral MurderL’autre journaliste, tentant lui aussi de fuir, fait l’objet d’une nouvelle salve de tir, commentaires virils à l’appui (« Ahah« , « Fuck« ). Blessé, un van vient à son aide quelques minutes plus tard, et trois adultes tentent de l’y installer.

Les soldats demandent de nouveau l’autorisation de tirer pendant que trois adultes prennent en charge le blessé. Deux enfants se trouvaient dans le van.

Collateral MurderLorsque les des soldats arrivèrent, les véhicules hésitaient à avancer au vu du nombre de cadavres, et l’un d’entre-eux écrasa celui du premier journaliste :

– Je crois que l’un des véhicules vient de rouler sur l’un des cadavres.
– Vraiment ?
– Yeah !

Wikileaks Reuters murderLes soldats qui voulaient emmener les enfants à l’hopital américain se virent opposer un refus de leur hiérarchie : il fallait les confier à aux autorités irakiennes (où ils seront moins bien traités) :

– C’est leur faute s’ils amènent leurs enfants sur le champ de bataille
– Tout à fait.

Le déni de l’armée US

A l’époque, un porte-parole de l’armée US déclara au New York Times que les victimes avaient été tuées dans un combat opposant l’armée américaine et des « insurgés« . Dans le Washington Post, un autre militaire déclara qu’aucun civil n’avait été tué délibérément.

L’agence Reuters avait tenté, en vain, d’obtenir cet enregistrement vidéo, au moyen du Freedom of Information Act. L’armée avait refusé de rendre la vidéo publique, et lui avait alors répondu que ses soldats avaient agi conformément aux règles d’engagement.

Arrivé peu de temps après, un photographe de l’AFP raconta que les hélicoptères américains tiraient visiblement sur tout attroupement. En sortant de sa voiture pour prendre des photos, des gens se sont approchés de lui, et les hélicoptères ont tiré. Contrairement aux deux journalistes de Reuters, il réussit à se cacher.

Wikileaks, qui a obtenu la vidéo grâce à des informateurs de l’armée américaine, rappelle qu’entre 2003 et 2009, 139 journalistes ont été tués en Irak.

En introduction de sa vidéo, une citation de George Orwell :

Le langage politique est conçu pour donner aux mensonges des airs de vérité, rendre le meurtre respectable, et pour conférer au baratin une solidité à toute épreuve.

En mars dernier, Wikileaks avait également publié un document confidentiel de l’armée US, daté de 2008 et qui préconisait entre autres de « détruire » Wikileaks.

Voir aussi le compte-rendu plus circonstancié qu’en fait Elise Barthet sur lemonde.fr.


Cet article, publié dans Amériques, Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vidéo: deux journalistes assassinés par l’armée US en Irak

  1. med dit :

    Normal pour les GI. Ils revivent la conquête de l’ouest. C’est comme les films qu’ils projetaient jadis, les cowboys et les indiens. Ils se prennent pour des John Wayns des temps modernes et appliquent la loi du plus fort. Ce qu’ils ont fait en Iraq est honteux. Ce qu’ils font en Afghanistan c’est pire. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, il tuent tous ce qui bougent. Hommes désarmés, femmes, enfants, nature….. Le Vietnam n’était qu’un petit film face à ce qu’ils font aujourd’hui. Guantanamou n’est qu’une mascarade pour se moquer du monde. Regardons ce qu’ils avaient fait dans les prisons Iraquiennes, notamment Abou Ghraib….
    Ils se foutent de la gueule de tout le monde. A+

  2. bram dit :

    merci Wikileaks..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s