Au Maroc: L’Etat tue

03.06.2011 | Karim E.H | Capdema

Il a exprimé son point de vue dans l’espace public. Il en est mort.

Telle est l’histoire cruelle de Kamal Omari, un jeune licencié en Physique-Chimie au chômage.

Des versions officielles qui feront surface ces prochains jours, celles qui essaieront de vous tromper, de calmer votre légitime indignation, n’en retenez aucune, car il n’existe aucune circonstance atténuant la gravité d’un meurtre commis par l’Etat.

Il n’y que ce récit qui vaille, il n’y que cette vérité qui compte : mon concitoyen a été tué par l’Etat. Toute digression de Khalid Naciri à propos de ce meurtre est superflue et trompeuse. Toute dépêche de la MAP, à l’usage des pays étrangers pour limiter l’impact sur l’image du Maroc  est mensongère.

Hier, un procureur de Sa Majesté quelconque a ordonné l’ouverture d’une enquête pour mettre toute la lumière sur cette affaire. Dans un pays où les pouvoirs ne sont pas séparés, c’est-à-dire que l’accusé est à la fois législateur, juge, policier et ministère public, de telles manœuvres ne convainquent personne.

Je ne doute pas que parmi les marocains, certains choisiront volontairement d’ignorer cet état de faits, car seule compte pour eux leur confort et leur sécurité immédiate. Ceux-là ignorent que le bâton de l’arbitraire pourrait un jour s’abattre sur eux. Car ce qui caractérise un Etat de non-droit, comme les bandes de jeunes délinquants, les meutes de loups, ou les mafias, c’est qu’il n’existe pour eux aucune loi écrite qui dicte leur comportement et régule leurs interventions.

Pour ces raisons, je rejette donc, et a priori, les conclusions des enquêtes, et les justifications qui seront présentées. Je refuse même de les entendre, car l’Etat marocain n’en est pas à son premier crime qu’il laisse impuni.

Il parait, et cela est le mythe officiel que l’on rabâchait déjà à nos parents, qu’il existe une faction de l’Etat, au sommet de celui-ci, qui lutte incessamment et vainement contre je ne sais quelles forces obscures réactionnaires. Il s’agit là d’une insulte à l’intelligence de mes concitoyens qu’il m’est désormais pénible d’en souffrir l’écoute.

Et pendant que l’on nous racontait un énième conte fantastique sur une réforme historique, courageuse, rompant avec le passé, marquant le début d’une ère nouvelle, comme si nous n’avions pas oublié la supercherie du nouveau concept de l’autorité, l’Etat faisait compagne, avec votre argent, pour redorer son blason auprès des élus américains. Quant à votre opinion, chers compatriotes, il s’en fiche. Royalement.

La souffrance de la famille de Kamal est multiple : leur fils est mort et ses assassins courent toujours les rues. Pourtant, ils continueront à payer taxes, impôts et redevances à cette même organisation, prétendant au monopole de la légitime violence, qui a tué leur fils.

Ironie de l’injustice.

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Au Maroc: L’Etat tue

  1. clap!!! clap!!! clap!!!…
    quelles larmes de crocodiles !!!…
    quel discours pire que celui d’une neddaba !!!…
    il n’y donc a que toi qui sais tout et qui fais le procès sans appel de l’ETAT ???
    tu conclus et tu condamnes avant même d’entamer une quelconque recherche de la vérité…drôle de justice que la tienne…tu es donc pire que l’ETAT que tu juges…
    mais est-ce étonnant en cette époque où tout le monde s’érige en juge ??? …
    sache seulement que la victime souffrait d’un vrai problème de santé, et ses voisins te le confirmeront…
    mais c’est vrai, que ce n’est pas la vérité que tu cherches, mais une victimisation, et une martyrisation qui arrangeront bien les calculs sournois, de certains pêcheurs dans les eaux troubles…et les mensonges n’ont jamais servi une cause, sauf les fausses causes qui finissent toujours par faire pschisttt…

    • bram dit :

      ..ah oui bien sur, et (le vrai problème de santé), c’est lui qui l’a couvert d’hématomes, lui a mis l’oeil au beur noir, des bleus partout sur le corps, et le fatale coup de matraque à l’arrière du crane?..
      mais bon, on peut pas dire que ce soit l’honnêteté qui caractérise l’makhzen et ses sbirs..

  2. Mouka dit :

    L’autiste est au service du Makhzen. Lui, Hmida, et bien d’autres.
    Mon ami, ton analyse est tout simplement superbe. Je suis 100% d’accord avec toi. L’etat au Maroc est un etat criminel. Un etat qui tabasse, torture, et tue pour preserver les interets de ces imbeciles qui nous gouvernent.

  3. dima dit :

    Funéraille populaire de Kamal Ammari موكب جنازة الشهيد كمال عماري

    http://24.mamfakinch.com/funeraille-populaire-de-kamal-ammari

  4. med dit :

    NOUS SOMMES A LUI ET A LUI NOUS RETOURNONS.

  5. dima dit :

    Maroc : Mission d’observation d’AFD International sur la mort de Kamal Amari

    « Les observateurs ont pu rencontrer d’une part, les frères de Kamal
    Amari, Abdelilah Amari, Nordin Amari, Mohamed Amari qui ont expliqué
    comment leur frère a été tué et d’autre part, le comité de coordination du
    mouvement 20 février de la ville de Safi
     »

    http://24.mamfakinch.com/maroc-mission-dobservation-dafd-international

  6. dima dit :

    Comment et pourquoi est mort Kamal Ammari. Une ONG étrangère
    a enquêté

    « Casablanca.Une délégation belge de l’Alliance for Freedom
    and Dignity (AFD) s’est rendue au Maroc après la mort de l’universitaire
    et jeune militant du mouvement du 20 février Kamal Ammari.
     »

    http://www.demainonline.com/?p=5280

  7. med dit :

    Les Belges ydakhlo sou9 q rashom. Avant de venir nous donner des leçons, qu’ils reconnaissent l’assassinat de patrice Lumumba par leurs escadrons de la mort. Biensur, je ne parle pas de tous les Belges, mais quelques uns qui s’immiscent dans nos affaires intérieures. Nous sommes un pays souverain et nous avons nos avocats, nos associations….
    Pour les 20févrieristes, qu’ils soient civilisés. S’ils veulent manifester, il y a les lieux réservés à cet effet. Enfin, qu’ils respectent la loi et pas de siba, sinon, lharmaka.
    Pour les aigles, comme on aime à les appeler, ils font du bon travail. Ils n’interrogent que les gens suspects. Je les ai vus en action, tbarkallah 3lihom. Je leur rend hommage.
    In fine, pour Mamfakinch, 7ta 7na mamfakinch.
    A+

    • dima dit :

      S’il n’y a rien à cacher pourquoi donc s’offusquer et émettre
      des cris de vierges effarouchées ?🙂

      • med dit :

        Layahdi makhla9.

      • dima dit :

        Dieu ne pardonnera jamais aux assassins du martyr Kamal Ammari et n’oubliera pas ses siens égarés dans l’oppression
        et les injustices.

  8. med dit :

    Martyr est un mot fort. Seule un poignée de personnes peuvent prétendre à ce titre honorifique, et ceux là, nous les respectons. Les autres sont ceux que les US appellent  »dommages collatéraux ».
    Any way, « Kollo nafsine dai9atone lmaout ». Layra7mo, wyr7amna jami3ane.
    Aamine.

    • dima dit :

      Chaque cause noble et juste peut prétendre à ses martyrs mais bon
      la « bigotterie » empeche de voir d’autres horizons que ceux dessinés
      et esquivés par l’écrit sacré.

      • med dit :

        Tu appelles ça cause noble. Lorsqu’on est financé par on ne sait quel organisme. Lorsqu’on est mal intentionné et on veut créer la zizanie en transportant ses slogans dans les quartiers populaires en espérant qu’on les suit dans leur cacaphonie. Lorsqu’on encourage les gens à manger le Ramadan. Lorsqu’on voudrait que l’héritage soit moitié moitié. Lorsqu’on voit qu’un safiote a tué des innocents à Marrakech…. Qu’ils se tiennent à carreau et laissent les gens faire leurs boulots. Ceux qui bossent, jour et nuit, pour des causes nobles, les vraies.

      • dima dit :

        Toujours à coté de la vérité et c’est bien dommage.

        Pour rappel, les revendications légitimes du M20F
        sont d’ordre politiques.

        C’est une cause noble et juste comme celle des citoyens syriens,
        égyptiens, tunisiens, lybiens et autres opprimés de par le monde.

  9. dima dit :

    La blessure

    « Je ne comprends pas comment des Marocains se sont rendus, à ce point,
    insensibles à cette violente répression, trouvant parfois des excuses et
    des justificatifs à la violence de l’Etat. Je ne comprends pas comment
    des acteurs de la société civile, des éditorialistes, et hommes politiques
    sont à ce point incapables d’avoir un mot d’humanité pour dire stop à
    cette répression.
     »

    http://www.larbi.org/post/2011/06/La-Blessure?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+larbi+%28Comme+une+bouteille+jet%C3%A9e+%C3%A0+la+mer!%29

  10. dima dit :

    عائلة عماري: ابننا لم يكن يعاني من أي مرض صدري والوكيل العام للملك رفض تمكيننا من تقرير الطب الشرعي

    http://lakome.com/politics/78-news-politics/5454-2011-06-07-09-35-08.html

  11. dima750dima dit :

    « Ainsi, et selon une enquête de l’ONG belge l’Alliance for Freedom and
    Dignity (AFD) menée à Safi, le militant du mouvement du 20 février
    serait mort des suites d’une agression mortelle perpétrée par une nouvelle
    unité de la police appelée les « Aigles » dont la spécialité est de repérer des
    manifestants durant les marches pacifiques, puis de les suivre après la
    manifestation, les arrêter et les tabasser « gratuitement ». Ces « Aigles »
    interpellent aussi les manifestants avant l’heure des rassemblements ou
    pendant, les jettent dans des camionnettes banalisées afin de les conduire
    en dehors de la ville (Minimum 15 km). Lors du trajet, ils sont frappés,
    insultés, menacés puis délestés de leur carte d’identité, de leur téléphone
    portable, de leur argent, de leurs chaussures puis laissés dans l’obscurité,
    loin de tout.
     »

    http://fr.lakome.com/opinion/62-chroniques-dopinion/468–lorsque-tombe-le-mur-de-la-peur.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s