UNE PIÈCE NOMMÉE ILLUSION !

20.06.2011 |   @TahaHussein1  |  Alombredetahahussein Blog

« La Grande Illusion: une pièce jouée actuellement au Maroc, à l’échelon national! Mais le principal acteur est absent »

Cette image est bien sûre fixe (c’est une image jpg) et on retrouve la fixité de l’image  en fixant longtemps un seul point noir.

Le 3ème Acte de la Trilogie (qui est en train de se jouer au Maroc) tarde à se matérialiser à mon goût — par la voie d’un Manifeste par exemple! —  alors que le dénouement de la « pièce » est sur le point d’aboutir…

Je veux parler évidemment de nos « intellectuels », aptes en d’autres temps à réagir promptement aux événements qui secouent le Pays, mais dont le silence énigmatique — aujourd‘hui — me laisse perplexe …

Il faut dire que la « pièce » en question fut montée rondement:

Ø  D’abord, les jeunes initiateurs » du Mouvement du 20 Février, ont ouvert  la marche, en « jouant » leur «premier acte» avec beaucoup de panache et de civisme. La synthèse des motivations majeures de leur démarche était la Dignité et la Justice sociale à réhabiliter, et le Despotisme du système Makhzénien à abolir !

C’EST SAIN, PROPRE ET ACCESSIBLE ! (SANS AUCUNE ARRIÈRE PENSÉE INSINUÉE DE LEUR PART, A L’ORIGINE. CE QUI N’ETAIT PLUS LE CAS PLUS TARD).

Ø  Par la fraîcheur du ton et la pertinence des demandes, ils ont réussi à « toucher » le Pouvoir qui s’est empressé de répondre (discours du 9 Mars) à son tour avec de la pondération dans le ton mais la volonté « d’en finir au plus vite », et ce talent propre « aux illusionnistes » : en donnant l’impression qu’il a «une longueur d’avance» sur les revendications des « jeunes », à travers les réformes proposées dans le discours du 17 Juin.

C’ETAIT (COMME DE COUTUME) ROYAL, GRANDILOQUENT MAIS QUELQUE PEU BROUILLON QUAND-MÊME!(Le Roi est toujours stressé quand il lit ses discours!).

Ce qui était sensé nous satisfaire a finalement suscité en nous plutôt de la crispation, voire des interrogations suspicieuses…

o   Pourquoi le Roi n’a-t-il pas cédé à ses pulsions (naturelles) initiales (discours du 9 Mars) : un esprit démocrate, moderne et à l’écoute des citoyens ? (Qui restent intimement attachés à la Monarchie).

o   Pourquoi faire semblant de « donner généreusement d’une main », pour plus loin, « reprendre lamentablement de l’autre » ?

o   Pourquoi ne pas voir l’Avenir qui se précipite à nos portes à grande vitesse : avec tous les changements de mentalité, les bouleversements de comportement et les « courants novateurs » qu’il véhicule !

Ø  EST-CE CE SYSTÈME MAKHZENIEN (QUE DÉNONCE AVEC VÉHÉMENCE LA POPULATION DEPUIS DES SEMAINES) QUI CONTINUE D’INFLUER DANS LES DÉCISIONS ROYALES ? EN L’EMPECHANT DE VOIR LA RÉALITÉ EN FACE ?

Ø  LUI QUI A TOUS LES MOYENS EN MAINS, QU’ATTEND-T-IL POUR RÉVOQUER DÉFINITIVEMENT CE MAKHZEN ?

Ø  LE SOUVERAIN N’A-T-IL PAS ENCORE COMPRIS QUE C’EST LUI, OU LE MAKHZEN, MAIS PAS LES DEUX A LA FOIS ??

Ø  LA GARDE RAPPROCHÉE DU ROI VAUT-ELLE MIEUX QUE LE DÉVOUEMENT DU PEUPLE (QUI ASPIRE A UNE ÉDUCATION, A UNE JUSTICE ET A UNE VIE DIGNE, EN SYMBIOSE AVEC LA MONARCHIE) ? AU LIEU DE LA CUPIDITÉ ET LE TRAFIC D’INFLUENCE (PRATIQUÉS HONTEUSEMENT PAR CETTE MÊME GARDE RAPPROCHÉE, SUR LE DOS DU MONARQUE)?

C’est là qu’intervient un 3ème  Acte (désespérément muet) qu’aurait pu jouer l’Intelligentsia Marocaine…

Ø  C’est vrai que les Réformes proposées dans la Nouvelle Constitution (soumise à Référendum) induisent des avancés non négligeables dans le climat politique à venir. (On peut même les qualifier d’historiques pour ce qui concerne les droits du citoyen).Mais par rapport à rien auparavent!

Ø  Des voix se sont entendu un peu partout : chez les jeunes, les moins jeunes, dans les commerces, sur les terrasses de café, qui trouvent cependant à redire sur les réformes proposées dans le discours Royal. Cependant elles ne forment pas une majorité, loin s’en faut !

Ø  D’ailleurs, comment peut-il en être autrement : le discours était touffu, pas clair dans ses explications, débité d’une manière stressée et rapide, dans un langage sophistiqué et peu « audible » pour une majorité de citoyens.(Voici un Monarque qui peut tout se payer, mais qui n’a pas trouvé encore un « communiquant » moderne, capable de le conseiller utilement  à communiquer avec détente et maîtrise de soi !).

Ø  Mais le sentiment demeure qu’il y a tromperie « sur la marchandise »… quelque chose d’essentiel, de franc, de fédérateur manque dans cette Constitution « octroyée » (comme la précédente).

Ø  Alors qu’attendez-vous Abdellatif LAABI, Omar BALAFREJ, Youssef BELAL et consorts : vous êtes des centaines d’intellectuels dont le Maroc est fier de compter parmi ses illustres citoyens (Universitaires, écrivains, juristes, médecins, ingénieurs, élite silencieuse mais qui n’en pense pas moins…)

Ø  Ne laissez pas de jeunes « romantiques révolutionnaires » (après avoir « bien » lancé le débat, et ayant pris goût aux spectacles de rue) occulter les vraies revendications qui mettront définitivement  le Maroc sur la voie d’une démocratie authentique (avec des garde-fous qui la protégeraient des dérapages) sans fanatisme ni extrémisme, ni surtout d’angélisme!

Ø  Vous qui savez manier «la plume» et aiguiser les arguments, qu’attendez vous de prendre l’initiative (et parler aux noms de tous les Marocains) en adressant un « Manifeste » au Palais Royal, qui exprimera sereinement mais posément au Pouvoir, les manquements graves constatés dans le « projet proposé »,(en particulier la place réservée aux jeunes, grâce à qui ces réformes ont pu voir le jour!), et les contradictions inqualifiables qui traversent en filigrane la Nouvelle constitution de bout en bout (faisant des ouvertures par endroits, et des impasses par d’autres, notamment dans les articles relatifs à la répartition des pouvoirs).

Ø  Comme un avant-goût de cette « démocratie » de pacotille annoncée, aucune voix discordante n’était admise sur les studios de TV ou de radios de l’Etat pour exprimer librement des opinions contrastées avec la « béatitude » générale affichée par les vagues successives d’invités, tous acquis à la Volonté de Sa Majesté !

Ø  Alors vous qui maîtrisez le Verbe, donnez aux Marocains une raison de croire en un Maroc meilleurs, et d’espérer une vision d’un Maroc en harmonie avec la Monarchie, œuvrant ensemble pour le bien-être des citoyens ! Manifestez votre volonté à participer à ce mouvement d’éveil national !

Ö Osez à votre tour (après tout c’est votre rôle : pensez au fameux « J’Accuse » d’Emile ZOLA) et faites — par des arguments imparables dont vous êtes les seuls à savoir produire quand il le faut, là où il le faut ! — avancer le « schmilblick »… en obtenant du Monarque les changements nécessaires (que le peuple attendait depuis son indépendance) pour faire de cette Nouvelle Constitution une véritable panacée ! Utilisez les réseaux sociaux et demandez le ralliement (par  internet) des citoyens amoureux de leur Pays : vous en recevrez des milliers !

Le temps qui vous reste est très court : donc agissez rapidement, il y va de la Dignité des Marocain… et de la Monarchie !

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour UNE PIÈCE NOMMÉE ILLUSION !

  1. toujours les mêmes refrains mais avec quelques subtilités et espiègleries enfantines pour emporter l’adhésion de ertains de nos naîfs « intellectuels, quant au PEUPLE, jamais ces propos à tout vent…
    nos intellectuels soi disant » révolutionnaires » n’ont rien à voir avec le PEUPLE, puisqu’ils l’ignorent et le méprisent ostensiblement…
    tout ce qui les intéresse c’est de pondre quelques logghorrées pour continuer de croire qu’ils subsistent, alors qu’ils ne font que végéter ici et là…
    en d’autres termes ils ont, comme on dit, la parole ou l’écrit faciles et l’action difficile…
    en outre si l’on compte sur les « 20 vains pleins de vin », le MAROC, n’ira nulle pas loin, puisque tout ce qu’ils prônent c’est l’anarchie intégrale, à défaut d’être intègres avec eux-mêmes et avec le PEUPLE qu’ils mal-mènent…
    jamais l’on ne s’avancera, si l’on copie bêtement et béatement les autres

    • med dit :

      Bien dit l’ami. Nous voterons OUI pour la nouvelle constitution.

    • Vous semblez porter sur les Intellectuels une piètre opinion! Je suppose que la tension et le dépit nés de ce long processus de Démocratisation du Pays est pour quelque chose. Ailleurs comme chez-nous, l’Intellectuel reste le symbole emblématique de la liberté d’opinion et de la remise en cause des « certitudes » proclamées…Quant au Peuple, il est bien heureux chaque fois quand on prend la peine de l’écouter et de répondre à ses attentes. Il semble que cette fois-ci, le Pouvoir a fait un grand bond en avant pour répondre (même partiellement) aux revendications (trop nombreuses) des citoyens. Et pour finir cette citation de Phocylide de Milet: « Conserve la modération même dans les sacrifices que tu offres aux dieux!

    • Par erreur, ma réponse à votre commentaire est passée dans le commentaire « med »: excusez cette maladresse technique, et reportez-vous donc au commentaire « med » pour lire ma réaction à votre aimable mais néanmoins critique opinion sur le continu de mon blog. Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s