Au Maroc: LMouhim Machi houwa lmoucharaka

24.06.2011 | Aymane Boudouh |  eplume.wordpress.com

Je n’ai pas voulu me prononcer à propos de la nouvelle constitution jusqu’à ce que j’entende les avis de ceux qui sont dans la scène politique depuis des lustres, par respect à leur expérience mais aussi pour s’approvisionner de leur raisonnement et arguments … je me disais : peut être que quelqu’un pourrait me convaincre de la grande mutation qu’on va vivre si l’on vote « Oui » le 1er juillet 2011, ou un autre qui pourrait me démontrer que la nouvelle constitution n’est pas un progrès démocratique et qu’elle n’a rien apporté de concret.

Partisan de la modération et loin d’être un opposant pour l’opposition ni un lécheur de bottes pour ne pas se faire passer pour un ennemi du royaume, j’ai essayé de mettre les modifications que le comité de Menouni a apporté à la lumière du contexte politique et populaire marocain, sans pour autant répéter ce qui a été dit dans d’autres blogs marocains qui ont fait preuve d’un grand discernement pour mettre en balance les avantages et les inconvénients de la nouvelle constitution (je cite comme exemple le travail de Omar Elhyani qui a bien disséqué le projet constitutionnel en avancées et grandes insuffisances.

Sommairement : Hors du contexte révolutionnaire de l’instant, on peut dire que la constitution a apporté un petit progrès théorique qui a minimisé subtilement le pouvoir exécutif, législatif et juridique du Roi en faveur d’un renforcement des prérogatives du gouvernement et du parlement et peut-être serait-il le commencement de tout un processus pour l’indépendance de la justice … Cet avancement n’est ni gigantesque comme le désigne nos chaines dépourvues du sens critique ; ni courageux comme le désigne la presque totalité des partis politiques – qui connaissant les méthodes machiavéliques du Makhzen, ne peuvent le contredire pour ne pas être combattu au cours des prochaines élections – ; ni historique comme le désigne la foule sortie dans les rues parce que le Roi a incité clairement à accepter la constitution, sans lecture précédente ou analyse avancée.

Le comité consultatif a tout simplement converti le père qui agissait directement et incontestablement dans les directives en un tuteur qui devrait agir par l’intermédiaire d’instances et de conseils qui ne peuvent rien lui refuser. Cet avancement marque aussi l’adolescence du gouvernement et du parlement qui peuvent maintenant sortir avec des décisions sous tutelle et des sentences et lois sous contrôle. Le Roi préside, gouverne, règne et dirige toujours. Le gouvernement et le parlement ont reçu l’autorisation de prendre des initiatives, de proposer et de même négocier avec le monarque. On est donc loin de la monarchie constitutionnelle parlementaire qui délimite les pouvoirs du roi lui attribuant un rôle symbolique, protocolaire, historique, consultatif, d’arbitrage et de médiation en faveur d’un système parlementaire où le pouvoir est entre les mains du premier ministre élu démocratiquement par le peuple.

C’est l’intervention de Mr Khalifa – membre du Parti Al Istiqlal – sur la chaine Al Jazeera hier qui a anticipé ma réponse. D’après le grand politicien, la constitution marocaine ressemble aux autres constitutions monarchiques notamment la monarchie Belge. Cela m’a paru décevant de la part d’un membre du comité exécutif du parti au « pouvoir » … je sais que la plupart de mes concitoyens qui n’ont pas fait l’effort de consulter la constitution marocaine ne vont naturellement pas fouiller dans celle des autres, mais une honnêteté intellectuelle doit quand même être présente si l’on parle à la chaine d’information la plus suivie au monde.

Vu que je suis un résident temporaire en Belgique, j’ai senti l’obligation de répondre via ce billet à cette personnalité publique, Sans rentrer dans les détails pour ne pas transformer cet article en une étude comparative et ne citant que l’article 106 de la constitution belge : « AUCUN acte du Roi ne peut avoir d’effet, s’il n’est contresigné par un ministre qui, par cela seul, s’en rend responsable » ; on peut se rendre compte que « Khalifa » a été tellement poussé par le consentement aveugle de son parti pour accepter la constitution que par une réelle confrontation avec les autres constitutions monarchiques du monde.

Personnellement, je pense qu’il vaut mieux ne pas tomber dans le piège que beaucoup de gens font en comparant littéralement une monarchie dans un pays comme le notre aux monarchies occidentales … Si l’on tient absolument à se comparer avec l’occident alors qu’on le fasse d’une façon sélective uniquement SUR les moyens qui font leur avancée politique et NON PAS SUR leurs principes idéologiques. Des moyens comme : la concrétisation des principes théoriques, le respect de la loi par tout le monde et son application sur tout le monde, le contrôle rigoureux du dirigeant et la possibilité de le corriger … etc. Les principes idéologiques de leurs constitutions répondent à un ensemble politico-socio-culturel et historique tout à fait différent du notre.

La Belgique par exemple est une nouvelle monarchie qui vient il y a 150 ans de se détacher des Pays-Bas et qui contient deux grandes communautés linguistiquement, culturellement et territorialement différentes : les flamands et les wallons, c’est un petit pays qui fait partie d’une grande union avec un passé – comme tous les pays de l’Europe – très réticent à la religion qui pourrait dicter les articles constitutionnels et les lois juridiques … La Belgique – comme toute l’Europe – se retrouve dans les principes laïcs à cause de l’obscurantisme de l’église qui a condamné le continent à vivre dans l’ignorance et le sous développement au moment où la civilisation islamique enseignait l’art, la philosophie et les sciences. L’Europe ne s’est réellement développée que quand elle s’est séparée de l’église, Par contre, nous n’avons connu la décadence que lorsque le califat a commencé à appliquer les lois européennes à la fin du 18ème siècle dans un environnement musulman et oriental.

Importer la constitution des pays européens sans prendre en compte les caractéristiques historiques, culturelles et sociales de l’Europe nous donne une constitution comme la notre – elle a été rédigée d’ailleurs avec l’aide de juristes français en 1962 – . Une constitution pleine de bavardage et de langue de bois dans son préambule dans le but est de trouver le un juste milieu « Sslak » entre les courants islamiques, laïques, progressistes de l’intérieur et entre les pays occidentaux, du « grand Maghreb », arabo-islamiques, africains, pays du sud et le nouveau et très dangereux terme : « Euro-méditerranéen » … Oui théoriquement c’est magnifique de s’ouvrir sur le monde et être apprécié par tous , mais en pratique le renforcement de la coopération « Sud-Sud » ne serait pas facilement toléré puisqu’elle veut systématiquement dire l’écroulement de l’économie néocolonial occidental … « la construction de l’union du Maghreb et approfondir le sens de l’appartenance à la oumma arabo-islamique » comme dit la constitution ( j’aurais préféré l’inverse : la construction de l’union arabo-islamique et approfondir le sens d’appartenance au Maghreb ) veut dire l’émergence d’un autre pôle qui peut concurrencer l’EU et les USA et qui ne sera aussi jamais facilement admis par ces pays tant qu’il doit toujours être une source de ravitaillement face à la montée des pays émergents … tout cela n’est que théorique … théorique comme la constitution.

Bref, J’aurais aimé que Mr « Khalifa » cite un exemple qui nous ressemble comme la Malaisie. Dans la mesure où il a connu aussi une histoire coloniale avec une population majoritairement musulmane et une constitution monarchique, un pays qui a connu une mutation économique et technologique « extraordinaire » en un temps record principalement grâce à la politique et la diplomatie de « Mahatir Mohamed » : un premier ministre visionnaire, honnête et loyal élu démocratiquement par le peuple malaysien pendant 20 ans jusqu’au jour où il a lui-même déposé sa démission, le pays est maintenant en pleine croissance économique tout en préservant son caractère religieux et ses affluents culturels.

Si Mr « Khalifa » tient absolument à donner l’exemple par la constitution belge pour valoriser les régimes monarchiques, il aurait pu dire que c’est grâce à la monarchie belge que le pays a pu surpasser sa crise politique … En ce moment la Belgique possède le record Guinness du « Pays sans gouvernement » que l’Irak possédait depuis l’invasion étasunienne. En ce moment c’est bien la monarchie belge qui garantit l’unité territoriale et la continuité démocratique et l’application des textes constitutionnels. L’exemple belge est vraiment très pertinent sur le rôle capital que peut jouer le roi d’une monarchie constitutionnelle parlementaire dans la préservation de l’intégrité du pays dans une situation de crise où le roi joue un rôle décisif après qu’il était symbolique et protocolaire.

On peut dire que Mr « Khalifa » a oublié de dire que le Maroc ressemble à la Belgique mais « lorsqu’elle est en situation de crise », parce qu’effectivement, l’absence réelle du gouvernement belge ressemble à l’absence morale du gouvernement marocain incarnée par la personnalité déficiente et dépendante de Abass ELFASSI … le Roi belge, en essayant de combler le vide gouvernemental à cause de la crise identitaire entre flamands et wallons ressemble au Roi du Maroc aux pouvoirs illimités à cause d’une crise politique qui fait que tous les ministres sans exceptions et pratiquement tous les partis sont d’accord sur une constitution qu’ils n’ont pas rédigé ni proposé. Une unanimité qui inquiète et qui pose des points d’interrogations sur la représentativité du peuple, parce qu’il y a bel et bien une grande tranche de la population qui sont contre ce projet de constitution …

Bref, Pour ne pas être nihiliste vis-à-vis de ce projet. Il faut avouer que l’initiative royale démontre une bonne intention pour restituer les fondements du pays, parce qu’il est venu en réponse à un mouvement populaire. C’est la première fois dans l’histoire du Maroc qu’un monarque répond aux aspirations du peuple en dehors d’un agenda préétabli. C’est la première fois qu’un premier ministre va être élu du parti gagnant aux élections avec un renforcement de l’opposition. C’est la première fois qu’une « l’Amazigh » : une langue enracinée dans le royaume est constitutionalisée et c’est la première fois que les libertés et les droits fondamentaux ont été méticuleusement décrits. Le discours royal a véhiculé pour la première fois le terme du « citoyen-roi » au lieu de « Arra3aya al awfiya2 » du feu Hassan II et symboliquement via la constitution puisque le Roi est mineur jusqu’à 18 ans comme les autres citoyens. Tout ceci est bien, mais la question qui me tourmente restera toujours : si l’on accepte cette constitution à laquelle on n’a pas participé dans cette conjoncture après-bouazizi, combien faudrait-il attendre avant que l’on bénéficie d’un véritable avancement historique, gigantesque, courageux mais surtout pacifique ? Prenant en considération l’état actuel des choses, le projet de constitution reste malheureusement insuffisant malgré la bonne volonté du Roi Mohamed VI de vouloir changer les choses.

Mais quand je regarde les faits sous un autre Œil, je vois un peuple qui sort dans les rues quelques minutes après le discours qu’il n’a pas compris scandant des slogans qui n’ont rien à voir avec la révision d’une constitution. Quand je vois ce peuple prendre un pitoyable Bakchich pour célébrer une constitution qui va gérer leurs vies et celles de leurs descendances. Quand je vois des universitaires « ya 7essrah » qui n’arrivent même pas à rentrer dans un débat critique de la constitution sans désigner les « Nonistes » d’antimonarchistes. Quand je vois que tous les partis acceptent unanimement le projet. Je me dis que peut-être qu’il n’est pas encore temps pour faire ce grand pas vers une véritable monarchie constitutionnelle démocratique parlementaire et sociale.

Pour moi ça sera pour la prochaine fois, je ne peux pas accepter cette constitution qui est incompatible avec la conjoncture actuelle. Je ne peux pas non plus la refuser parce que je commence à croire qu’elle convient à une scène dépeuplée de leaders politiques, à un peuple qui crie « acha3b yourid Zzatla w Lfanid » , « Wa Lmalik Ztototo », «Hého Mabrouk 3Lina, Hadi Lbidaya », à un illettrisme et une ignorance inimaginable.

Je m’abstiens donc de participer au vote de ce projet de constitution … LMouhim 3endi machi houwa lmouchara !

Cet article est également publié sur le Blog de Aymane Boudouh

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Au Maroc: LMouhim Machi houwa lmoucharaka

  1. voilà quelqu’un à qui le projet de la nouvelle constitution, a donné un véritable tournis, à tel point qu’il ne sait plus où donner la tête, le pauvre…
    rien que pour cela, il aurait dû voter « oui »…
    il me semble que l’auteur de l’article s’accroche à des futilités pour justifier son attitude…
    pourquoi citer tel ou tel policien ou politicard marorain pour étaler son argumentation ?
    pourquoi tient-il à ridiculiser le PEUPLE MAROCAIN pour étayer sa fuite en arrière ?
    est-ce tout le bien qu’il pense de ce GRAND PEUPLE, (araada mane araada wa kariha mane kariha) quand il serine ces expressions dégradantes : »« acha3b yourid Zzatla w Lfanid » , « Wa Lmalik Ztototo », «Hého Mabrouk 3Lina, Hadi Lbidaya », à un illettrisme et une ignorance inimaginable »…c’est la mode de mépriser ainsi ses compatriotes pour justement ramasser quelques bakchich par la ponte de cet articlard…
    est-ce ça quelqu’un qui se veut un grand intellectuel et prétendre analyser objectivement un projet de constitution ???
    tout ce que je peux dire à la lecture de ce baratin c’est que son auteur est bien « belge » pour avoir résidé en Belgique, et tout le monde sait ce qu’on dit comme blagues au sujet des belges qui répondent d’abord aux questions avant de les avoir posées…
    à mon avis, rester sans gouvernement depuis des mois est aussi une histoire belge…
    et si la Belgique n’était pas en pleine Europe, il y aurait longtemps qu’elle aurait disparu, ce qui d’ailleurs risque d’arriver à tout moment, avec la scission entre wallons et flamands…
    je crois que faire durer cette absence de gouvernement est justement pour retarder cette issue fatale…
    tout ce que dit l’auteur de cet article, ne remplit même pas un dé en idées…

  2. med dit :

    Je rejoints « lautiste » dans sa critique qui m’a fait un peu rire dans l’un de ces passages sur les Belges. Pour reprendre le sujet, je dirai que le titre ironique proposé par le blogueur et les insultes qu’il balance au travers de son texte sont une preuve qu’il ne s’intéresse pas outre mesure de ses compatriotes. Évoquer un dirigeant d’un parti pour ensuite se ruer sur la nouvelle constitution proposée et l’éclabousser par un torrent d’injure dénote d’un égocentrisme flagrant. Il faut rendre au Marocains ce qui est au Marocains comme dirait l’autre. Pour ma part et pour une majorité de Marocains, analphabètes que nous sommes, pour faire plaisir à beaucoup d’intéllos quoique minoritaires, cette proposition de SM Amir Al Mouminine nous sied. Car elle s’inscrit dans une logique d’évolution croissante. Elle n’est pas idéale certes, mais au mois elle marque une volonté de vouloir aller de l’avant. Les idées sont là, le plus difficile reste à faire. C’est le suivi et l’application sur le terrain. La constitution sera adoptée à coup sûr, il faudrait par contre la faire vivre et la traduire en réalité, c’est le dilemme qui nous attend. Les détracteurs attendront un autre siècle peut être pour voir ou ne pas voir ce qu’ils rêvent. En attendant ce jour qui viendra ou pas, je vote OUI pour la nouvelle constitution et je me prépare à me battre pour lui insuffler la vie. A nos trousses alors.

  3. marrokino dit :

    Je n’entre pas dans la critique de ton txte : chacun est libre de ses opinions! Mais permets-moi de relever une énorme aberration dans ton denier paragraphe!

    Tu affirmes que le peuple crie :ach-chab yourid zalta w lfanid! »

    Comment un homme qui peut écrire un texte comme celui que tu viens de rédiger peut-il faire sienne une affirmation aussi stupide : une petite vidéo tournée par on ne sait qui on ne sait où et on ne sait quand, avec un son tellement défectueux qu’il pue le montage, est devenue pour toi « la voix du peuple »!

    Non, mon ami, tu n’es pas crédible et ton texte tout en circonvolutions n’est qu’un élément de plus à mettre au compte d’une certaine propagande qui ne veut pas dire son nom!

  4. Yassir Khadem Allah dit :

    Bon, je trouve ton analyse tres pertinente mais j’ai des reserves par rapport à la derniere partie qui est hors-sujet…. Je suis un homme très pédagogique et j’aime bien appliquer la logique tout en comprenant d’une maniere profonde les circonstances et le context des choses. La constitution marocaine de 96 et la constitution proposée sont 2 entités différentes parce que le contenu est changé si on parle la langue juridique et législative. C vrai que la belgique est un pays qu’on peut le comparer avec le maroc d’après son systeme de governance, mais il faut citer que chaque pays a ses specificités. Le Maroc est en pleine emergence et un changement de tel poids doit etre effectué d’une maniere graduelle afin de guarantir le success de l’application sur terrain. Vous pouvez tjrs vous poser la question suivante pour comprendre le Maroc; Ec en enlevant au roi tt les titres et les pouvoirs qu’on peut aboutir à une democratie bien developpée en ce moment sachant qu’on n a pas des gens murs qui peuvent faire une transition tres rapide vers une modernité équilibrée???
    tt ce qu’on peut esperer c’est d’etre positifs et de suivre les faits de pret. Le sens de dialogue est important pour faire avancer les choses et la consititution proposée est vraiment un projet qui va pousser le Maroc vers le haut biensur en gardant l’espoir que bientot on aura une constitution bien plus adaptée à nos attentes. Je vois pas encore que les politiciens actuels peuvent prendrent la liberté totale pour gerer le pays sous une présence symbolique du roi….Bon, les jrs a venir nous seront temoins de la capacité de ces gens la.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s