Le père de Ilham Hasnouni: »Ma fille a perdu beaucoup de poids. J’ai du mal à la reconnaître »

19.06.2011  |    Lakome.com

«Ma fille a perdu beaucoup de poids. J’ai du mal à la reconnaître. Ses conditions de détentions sont particulièrement pénibles. On refuse de lui procurer des livre, des journaux, même de quoi écrire » c’est le père de Ilham Hasnouni, considérée comme la plus jeune détenue politique du Maroc, qui s’exprime ainsi. Le tribunal de première instance de Marrakech vient de reporter jusqu’à Lundi prochain son procès. La jeune étudiante a passé ces 10 derniers mois dans la prison de Boulmharez à Marrakech. C’est la troisième fois qu’elle est présentée devant le tribunal.

Elle est poursuivie pour une vingtaine de chefs d’inculpation dont: Destructions des biens de l’état, participation à un rassemblement non autorisé, humiliation d’un fonctionnaire pendant l’exercice de ses fonctions, l’utilisation de la force et participation à un groupement armé

L’avocat de la militante de l’UNEM est confiant, il est sur de l’innocence de sa cliente qui a nié toutes les accusations qui lui ont été adressées, l’avocat affirme qu’« à part la parole du policier qui représente la partie civile, il n’y a aucune preuve contre elle ».

Ilham a été arrêté début octobre 2010 pour des faits remontants aux manifestations qu’a connu la cité universitaire en 2008. Contrairement à ses camarades du « groupe Zahra Boudkour », Ilham Hasnouni n’avait pas été arrêtée immédiatement après les incidents. Les manifestations avaient commencé suite à l’intoxication alimentaire de nombre d’étudiants au restaurant de la cité universitaire. L’administration de l’université avait refusé de prendre en charge les victimes de l’intoxication et d’entamer un dialogue avec les protestataires. Les étudiants seront alors arrêtés et accusés d’« humiliation d’un fonctionnaire lors de l’exercice de ces fonctions ». Toutes les ONG des droits de l’homme qui ont monté au créneau ont considéré ce procès comme étant politique.

En plus des conditions de détention particulièrement dures, la famille de la détenue se plaint du manque de soutien des associations des droits de l’homme et des médias. Les parents appelle à la libération de leur fille qu’ils considèrent innocente et persécutée pour ses opinions politiques.

Sur les réseaux sociaux la campagne de solidarité avec Ilham commence a chauffer, il y a déjà une pétition sur le net et un site internet qui fait office d’agrégateur de tout ce qui s’écrit sur Ilham.

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le père de Ilham Hasnouni: »Ma fille a perdu beaucoup de poids. J’ai du mal à la reconnaître »

  1. dima dit :

    شهادة تعذيب المعتقلة السياسية الهام الحسنوني

    اقتادوني على صرخات أمي وبطريقة و حشية « جروني من شعري وأحسست بركلات
    على ظهري »، أفاقتني من دهشتي لأعلم أنهم كلاب النظام القائم جاءوا لتحقيق أمنية دامت سنتين
    وأكثر، حيث توبعت إلى جانب رفاقي « مجموعة زهرة بودكور » في ما يعرف بأحداث
    الحي الجامعي 2008 وما نسميه نحن بانتفاضة 14 ماي 2008 المجيدة
    التي ستضل ملحمة في تاريخ شعبنا البطل وأبناءه الشرفاء.

    http://www.lakome.com/index.php?option=com_content&view=article&id=272:2010-12-02-14-45-24&catid=117:2010-12-06-13-44-10&Itemid=98

    Plus jamais ca !

    Le 11 décembre, Saida Mnebhi meurt après 34 jours de grève
    de la faim, à l’âge de 25 ans. Avant de partir, elle laissa un dernier
    poème du 26 novembre 1976 où elle écrivait:

    La prison, c’est laid
    tu la dessines, mon enfant
    avec des traits noirs
    des barreaux et des grilles
    Tu imagines que c’est un lieu sans lumière
    qui fait peur aux petits
    aussi pour l’indiquer
    tu dis que c’est là-bas
    et tu montres avec ton petit doigt
    un point, un coin perdu
    que tu ne vois pas.
    Peut être la maîtresse t’a parlé
    de prison hideusede maison de correction
    où l’on met les méchants
    qui volent les enfants
    Dans ta petite tête s’est alors posée une question
    comment et pourquoi
    moi qui suis pleine d’amour pour toi
    et tous les autres enfants
    suis-je là-bas ?
    Parce-que je veux que demain
    la prison ne soit plus là

    http://www.anasalaoui.com/plus-jamais-ca/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s