Le crash du C130 et la monarchie stratosphérique

31.07.2011 | Salah Elayoubi |  eplume.wordpress.com

La Norvège qui vient, à son tour, de subir, les affres du terrorisme, a fait la monstration d’un extraordinaire courage et envoyé nombre de signaux, qui ne trompent pas sur la nature de sa démocratie exemplaire.

D’abord le roi Harald V qui, le dimanche suivant l’attentat, accompagné de son épouse, la reine Sonja, est venu, en toute simplicité, communier avec ses compatriotes, massés par milliers, observer une minute de silence, sur le parvis de l’Université d’Oslo, et  participer dans la cathédrale de la ville, à une messe en hommage aux quatre vingt treize victimes.  Moment fort de cette cérémonie, les deux souverains ont fondu en larmes, devant les caméras du monde entier.

Ensuite, malgré la férocité de l’attaque, et sa soudaineté, le gouvernement norvégien ne se départit ni du calme qui sied à l’exercice du pouvoir, ni de la sérénité qui doit présider à la conduite d’une enquête criminelle, même si le crime perpétré, visait le siège même  du pouvoir et les instances du parti qui s’en trouve dépositaire, le parti travailliste.

Bien plus, comme dans un geste de défi envers le terroriste et le terrorisme, le Premier ministre, Jens Stoltenberg annonçait la couleur de ce qui allait suivre :

« Notre marque de fabrique, c’est une société ouverte, c’est une société sûre, où l’on peut avoir un débat politique sans être menacé, où nombre de jeunes peuvent se réunir dans un camp d’été […], avoir des discussions,  des opinions fortes et le faire en sécurité, sans la présence de policiers. Face à la terreur, le seul changement à envisager est d’accentuer les efforts en vue de davantage de démocratie ».

La police, n’a pas manqué de faire son mea culpa et souligner ses propres erreurs de logistique qui lui ont fait perdre un temps précieux, mis à profit par le terroriste, pour aggraver le bilan de son attaque.

Enfin la justice qui suit son cours, abreuve littéralement les journalistes et les médias, d’heure en heure, des développements de l’enquête, n’hésitant pas à relayer les moindres déclarations du terroriste, y compris les plus nauséabondes, contre l’immigration en général et l’Islam en particulier, comme si, par souci d’équité, elle cherchait à lui accorder une tribune par le truchement de son institution.

Ainsi va la démocratie en Norvège !

Trois mille kilomètres et quelques jours plus tard, un autre royaume, est à son tour frappé par une tragédie nationale, celle de la chute d’un avion militaire, sur les contreforts désertiques de l’Atlas, à Guelmim, au Sud-Ouest du Maroc. Le bilan en pertes humaines est sensiblement équivalent, puisqu’il se monte à quatre vingt et une victimes.

La comparaison s’arrête là, tant le  traitement de ces deux catastrophes et leurs suites est diamétralement diffèrent d’un pays à l’autre.

Stratosphérique, Mohamed VI, qui n’en a cure, a souverainement ignoré les souffrances de ses compatriotes, pour n’évoquer que le côté bassement matériel du drame, la question de la prise en charge des frais d’inhumation.

Aucune cérémonie officielle.

Aucun hommage de la Nation à ses morts.

Pas même la minute de silence en leur mémoire.

Plus tard, lors du discours du trône, pas un mot, ni la moindre allusion au crash

Le régime marocain, si prompt à amplifier les malheurs qui touchent la famille royale et ses proches,  traite à minima ceux qui frappent le petit peuple.

Le porte-parole du gouvernement, l’incomparable Khalid Naciri, toujours prêts à se fourvoyer en défendant, envers et contre tout, les ignominies et les turpitudes du régime, ne manquera pas cette occasion supplémentaire de se ridiculiser, en présentant les  condoléances du gouvernement,…………..au roi, comme le veut le protocole  moyenâgeux et stupide véhiculé par le Makhzen.

Sinon rien !

En tout cas rien qui ne mérite d’être cité ou figurer, un jour dans les livres d’histoires, à part quelques effets d’annonces, des bribes d’informations guère convaincantes sur l’accident, la liste des victimes du crash ânonnée par l’obséquieux crieur de service de la RTM  et un deuil national de trois jours. Autant de mesurettes jugées suffisantes pour clore le dossier.

Alors que pour les parents des militaires tués dans l’accident, commence, sans doute, un long parcours du combattant pour faire valoir leurs droits, le pouvoir a déjà tourné cette page impertinente, qui aura dérangé les préparatifs de la dispendieuse fête du trône, et de l’ignoble cérémonie de la « Bei3a », cette « mise en scène cornélienne pour un Cid grotesque » ! Pour citer notre ami Ahmed Benani.

Ni la gendarmerie, ni la justice, ni la police scientifique, ni l’administration militaire ne nous livreront jamais, les conclusions de leurs enquêtes respectives, comme ce fut le cas, lors du crash de l’ATR 42 de la RAM, à Agadir, en août 1994, et qui avait coûté la vie à 44 personnes, ou encore lors des attentats de Casablanca en mai 2003, qui auront fait quarante et un mort et des centaines de blessés ou encore lors de l’attentat du café de l’Argana à Marrakech.

Dans une démocratie qui se respecte, l’Etat est comptable de la vie de ses citoyens.

Dans « le plus beau pays du monde »,  ce sont au contraire, les citoyens qui sont comptables de la vie de leur roi, tout autant que de son confort, sa sécurité, son bien-être et le faste où il se complaît. Pourtant, en frappant du sceau du mépris, le deuil qui touche le pays, la monarchie prouve, encore une fois, qu’elle est indigne de tant de sollicitude, et qu’elle n’a pas sa place dans le concert des nations civilisées et encore moins dans celles des démocraties.

Tous les dimanches, depuis le 20 février, le peuple descend dans la rue pour le dire !

 

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Le crash du C130 et la monarchie stratosphérique

  1. aplume dit :

    ce que tu oublies de mentionner c’est qu’il eut trois jours de deuil,
    la rise en charge de tous les frais de funérailles et bien plus,
    et que le ROI, a attendu l’occasion propice pour pour parler du crash et des victimes, savoir devant les lauréat des différentes académies militaires,
    mais malheureusement quand on en veut à quelqu’un on ne s’embarrase pas de l’honnêté intellectuelle,
    en plus pour la Norvège où l’un des monstres du racisme vient de se manifester avec les armes les plus sohitisquées, c’est vrai qu’il n’y a aucune compraison avec le MAROC, d’autant plus que pour des raisons bien terre à terre, cette même Norvège reconnaît la « rasd », mais c’est vrai que là aussi, « rien à foutre de l’intégrité territoriale »…

    • mouka dit :

      On a payes pour le Sahara plus que tout autre Marocain. Je ne leur en veux pas du tout. J’ai hai le polisario un temps. Mais plus maintenant. Je vois les choses d’une autre perspective maintenant. Ce sont des pauvres bougres qui se battent pour leurs terres. Ils ne veulent pas etre esclaves de M-6. Ils veulent etre libres. C’est cela leur crime. Vouloir vivre dans la dignite, plutot qu’etre « 3ebids » de la monarchie Marocaine.
      J’aimerais que le Sahara soit Marocain, mais ce n’est pas a moi de decider. C’est aux Sahraouis de decider cela. C’est a eux de decider de leur avenir. Mais le roi ne veut meme pas les laisser voter librement de leur avenir.
      La diplomatie Marocaine fait pitie.
      C’est ca le Maroc de M-6. Pas de progres, pas de changement. Juste la meme mascarade. Que va faire le Maroc de ses marinas inutiles? Que va faire le Marocain moyen des « injazates » de M-6? Rien, absolument rien. Si ces « injazates » demontrent une chose, c’est la fuitilite de laisser une seule personne tout decider et ne pas etre redevable devant le peuple.
      Mais toi lautiste, tu ne comprend pas ces choses la. Tu jouis quand tu vois ton maitre, Tout le reste ne sert a rien.

  2. mouka dit :

    Je vais vous raconter mon histoire personnelle qui illustre magistralement, si besoin est, comment la monarchie traite les Marocains en general, et les militaires en particulier.
    En Janvier 1976, toute une unite des forces auxiliaires, plus connus comme « mokhaznis », ou mon pere etait officier, a ete envoyee en mission dans le sahara. L’aller s’etait passe sans problemes. Au retour, l’unite a ete prise dans une embuscade. Devant les « mokhaznis », il y’avait le polisario equipe de kalashnikovs et de bazookas. Les « mokhaznis » n’avaient que « 3isha tewila », c’est a dire des fusils de la premiere guerre mondiale. Ces fusils sont a culasse, c’est a dire qu’il faut pas mal de temps pour charger une balle et tirer. Le polisario etait mille fois mieux equippe. Le resultat? Sur 104 « mokhaznis », seulement 7 ont survecus pour raconter la charniere ce jour de Janvier. Et comment nous remercie la monarchie hassanienne? pas un seul mot pendant 5 longues annees. On a su la nouvelle quelques jours plus tard, quand les 7 survivants ont reussi a rejoindre leur base. Ils ont ete epargnes juste parceque la plupart d’entre eux avait le sang de leurs camarades sur eux, et que le polisario les a pris pour morts. Les autorites Marocaines ont laisse les soldats a la merci des chacals, corbeaux, et autres creatures du desert pendant 7 longues journees. La plupart des « mokhaznis » morts n’ont ete reconnus que par des marques particuliers, tellement ils ont ete mutiles par les creatures du desert et par le desert lui meme. Ils ont ete enterres dans une fosse commune dans le desert. Resultat? Je ne sais meme pas ou mon pere est enterre. Hassan 2 a l’epoque se refusait d’admettre qu’il y’avait un « probleme » au sahara. Donc on est restes sans raison « officielle » de la « disparition » de notre pere pendant 5 longues annees. On nous a laisse rester dans la maison a la caserne durant ces longues annees. A la fin, il a fallu nous jeter dehors pour laisser les nouveaux « mokhaznis » reprendre la caserne en main.
    On nous a jetes dehors sans plus attendre. Les « responsables » des forces auxiliaires n’ont meme pas voulu nous donner un camion pour aider dans notre demenagement.
    Je vous epargne pleins de details humiliants que ma pauvre mere a du endurer.
    C’est comme ca que la monarchie marocaine traite les marocains en general, et le militaires en particulier. C’est comme si les marocains ne sont que des « 3ebid ». Des esclaves auquels la monarchie ne doit rien.
    C’est une mentalite moyen ageuse et retrograde que cette mascarade de « bey3a » perpetue.
    Ce qui est arrive au C-130 militaire n’est en rien exceptionnel. C’est juste la continuite de cette mentalite esclavagiste de la monarchie marocaine.

    • dima dit :

      Il n’en demeure pas moins que nous, marocains et marocaines, nous
      devons beaucoup à des compatriotes comme ton père et nous ne les
      oublierons jamais. Ce n’est pas pour compatir mais il faut reconnaitre
      que tu as plus sur le coeur et milles raisons que nous autres.

      • mouka dit :

        Je pense que plein de Marocains ont sacrifie pour que le Maroc avance. Je pense surtout a ces pauvres victimes des annees de plomb. Tous ont reves d’un Maroc meilleur. Mais la monarchie en a decide autrement.

  3. aplume dit :

    ah j’oubliais voici un exemple des « bluffs » de mouka, cueilli sur un autre blog, avec sa politesse légendaire,

    Ala7mar, tu parles pour ne rien dire.
    Mon pere, aussi bien que 96 autres Moukhaznis avec lui ont ete envoyes en mission au Sahara avec pour seules armes que la “3ish tewila”. Je te parie que tu ne sais meme pas ce que cela veut dire “3isha tewila”. Pour parfaire ton education deficiente de merdeux de service makhzenien, “3isha tewila” est un fusil a culasse. En face d’eux etaient les polisario avec des Kalashnikovs. Ils les ont massacres. Ton roi Hassan les a envoye a l’abattoir. L’etat de merde du Maroc ne nous a meme pas presente les condoleances qui se doivent. Hassan ne voulait pas que le monde sache que le Maroc avait un “probleme” au Sahara. Tu parle de merde propagandiste du makhzen. Une blague de mes deux. Toute une caserne s’etait fait massacrer, et pas un seul mot dans la presse. Pendant 5 longues annees, c’etait le silence. Apres 5 annees, on nous a vire de la caserne sans autre explication. Un etat de merde avec des rois de merde. C’est ca ton Maroc a la7mar. Vous me faites pitie, vous les esclaves de l’etat du Maroc. Maintenant vous me dites que vous valorisez les vies d’un moukhazni. Depuis quand? Depuis que ca te permet, a la7mar, de verser ton venin contre le M20F? Quelle mesquinerie. Sais tu combien on paye un mokhazni? Le sais tu a la7mar? As tu jamais demande leur avis aux mokhaznis?
    Allah in3al li maya7esham.
    Mais tu sais quoi? On te paye a la7mar pour faire ton sale boulot. Alors fais le et tais toi. Laisse les mokhaznis tranquilles. »

    aux dernières nouvelles, « mouka » n’a aucune relation avec les MOKHAZNIS, sauf le fait qu’il lui ont donné une « 6re7a » une nuit à sa sortie du bar

  4. mouka dit :

    Je suis le fils d’un sous lieutenant des Mokhaznis. Que tu le veuille ou pas. Je ne vais pas te dire mon nom, ou bien dans quelle caserne on a habite. Pas par peur pour moi, mais plutot pour ma famille qui habite toujours au Maroc. La ou j’habite, je suis INTOUCHABLE par les « chemayet » du roi.
    Moi j’ai quitte le Maroc depuis 1985. Je suis Americain maintenant, et fier de l’etre. Je ne cesserais jamais d’etre Marocain. C’est ce que je suis au fond de moi meme. Mais je suis dans un pays ou les etres humains sont valorises. Ou les dirigeants sont redevables devant leurs electeurs. C’est cela qui manque au Maroc. Le roi perpetue un systeme moyen ageux qui n’est pas compatible avec le monde moderne. Le nombre de chomeurs va continuer a augmenter. La distribution des richesses est trop penchee vers la monarchie. Tres peu des ces richesses vont au peuple. Le probleme c’est que le peuple maintenant demande des comptes a une monarchie incapable de repondre a ces questions legitimes. C’est la le veritable probleme.

  5. aplume dit :

    tout est bon pour déverser des saletés sur le MAROC, et s’inventer des histoires douteuses
    je t’ai aussi déjà dit, que l’événement que cites et derrière lequel tu te caches, s’est passé à BIR ARZARANE, et HASSAN II n’a pas cessé de glorifier les héros de l’exploit qui a fair repousser les aissaillants du ton poliso;
    d’ailleurs tu inventes cette histoire pour salir la mémoire d’un tel événement parce que tu n’es qu’un agent faux « sahraoui, dont le^père était parmi les assaillants polisariens qui avaient reçu une raclée à BIR ARZARANE, et tu es maintenant aux soldes de « front » effronté, recruté, formé et conditionné pour « aider », et contribuer à travers la mauvaise toile, le travail de sape de tous les sibires et « pupilles du régime algérien tortionnaire et son rejeton géôliers de la pire espèce…
    bien entendu, tu vas dire ah voilà l’argument massue des « monarchistes »,
    mais c’est la vérité limpide, et ce sont ceux qui sont de ton bord, qui chaque fois, qu’on les démasque, ils traitent leurs protogonistes de « makhzaniens », ce qui est encore une contradiction de ta part, puisque ton « père » (l’officier), serait tout simplement tout autant « makhzanien » surtout s’il était « officier », comme tu les prétends, un makhzni d’ailleurs dont tu prétends être le fils, t’aurait d’ailleurs tout simplement renié en tant que scélérat et traitre à son pays,
    par ailleurs ça m’a fait vraiement rigolé cette excuse de ta part:
    « Je suis le fils d’un sous lieutenant des Mokhaznis. Que tu le veuille ou pas. Je ne vais pas te dire mon nom, ou bien dans quelle caserne on a habite. Pas par peur pour moi, mais plutot pour ma famille qui habite toujours au Maroc. La ou j’habite, je suis INTOUCHABLE par les « chemayet » du roi. »…
    que c’est courageux !!!
    en plus du fait que tu te dis « américain », autrement dit un paria,
    et je l’ai toujours deviné, tu fais partie de ce ne sont de ces zigotos qui se croient hors de portée, et lancent des pierres sur le pays qui les a vus naitre, et qui leur a permis justement de voler vers d’autres cieux:
    9ta3ti lwad o nechfou rejlik » ya jabane,
    si tu te crois « intouchable » ailleurs, alors laisse-nous et les autres de ton espèce, régler par nous-mêmes nos problèmes,
    reste dans ton « amérique » qui bombarde les autres pays à tours de bras sans impunité pénale, reste donc dans le pays qui est le meilleur allié et protecteur des sionistes
    tu as raison, c’est plus judicieux d’être du côté du plus fort et du plus criminel, et essaie donc de t’enrôler dans les « marines » pour te croire encore plus fort,
    et si ça se gâte au MAROC, reviens sur leurs tanks,
    tu dis que bien qu’américain, tu continues à « aimer » le MAROC, ALLAH yen3el llima ye7chem,
    drôle d’amour !!! est-ce comme ça qu’on « aime » ? souhaiter que ça y brûle partout au MAROC, afin d’assouvir les « raisins » de ta vengance ???
    continue donc à ululer et à faire le « mouka », oiseau de mauvais augure chez les américains, ici tu n’as aucune chance de voir le jour de la fin de tes cauchemars, toi et tes semblables camouflés et emmitouflés à l’étranger…

  6. aplume dit :

    ah j’oubliais encore une fois
    le mot « caserne » où habiterait encore toute ta famille, fait tout drôle et sonne faux,
    est-ce juste pour donner plus fard à ton histoire ???
    est-ce que toute famille continue à vivre dans une « caserne » depuis 1976 ???
    donc toujours aux frais de l’Etat,
    alors, pourquoi, toi le grand américain, tu n4envoies pas des dollars pour sortir les membres de ta famille de la « caserne »,
    ah c’est vrai la grande amérique étasunienNE ,est criblée de dettes et tu l’aides, en bon américain, à s’en sortir…hum…
    wana nti9, wana n3i9…

  7. Lecteur dit :

    @aplume
    Lis bien ce qu’a écrit Mouka dans un précédents post :

    « A la fin, il a fallu nous jeter dehors pour laisser les nouveaux « mokhaznis » reprendre la caserne en main.

    On nous a jetés dehors sans plus attendre. Les « responsables » des forces auxiliaires n’ont même pas voulu nous donner un camion pour aider dans notre déménagement. »

    Ya ddoukani c’est le ramadan qui t’a rendu aveugle ou c’est ton métier d’agent du Makhzen spécialisé dans le détournement des commentaires qui t’a joué le tour ?

  8. hmida dit :

    Au propriétaire de ce blog :

    J »avais décider ne plus intervenir dans cet espace, mais je visite par curiosité!

    Mes commentaires ne te plaisaient : c’est doit !

    Mais laissez appaitre le IP de quelque relève de la grave faute de déontologie: Cela prouve le manque de sérieux total de ton blog!

    • ... dit :

      Merci Hmida pour la remarque concernant l’IP. En effet, je n’avais pas vu l’ IP en question et pas suivi l’échange non plus.
      Pas toujours facile de modérer.

      PS: je n’ai jamais dis que tes commentaires ne me plaisent pas car tout ce qui est publié ici ne me plait pas forcément… En revanche tout commentaire respectueux est publiable sur cet espace.

  9. med dit :

    Ramadane karime à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s