Bon Ramadan et sans rancune…

06.08.2011 |          Dima        |        eplume.wordpress.com

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=TMTb7L60XZE&w=480&h=350%5D

Il faut de tout pour faire un monde. La remarque est aussi pertinente pour la blogoma, un monde virtuel où les ravages de l’enseignement  public marocain ont laissé des séquelles chez certain(e)s. Que soit maudit ce jour de 1977 durant lequel Izzedine Laraki fut désigné
ministre de l’éducation nationale. Jour maudit, jour noir pour l’avenir de l’instruction et l’enseignement au Royaume. Non seulement le ministre initia l’arabisation de l’enseignement, déja bilingue, mais supprima aussi les départements universitaires de la sociologie et de la philosophie. Matières « diablesses » porteuses d’idéologies « importées » à bannir de l’enseignement. Il érigea par suite les sciences islamiques en département universitaire majeur avec l’aide de certains doyens qui ont ouvert les vannes des inscriptions tout azimut. Dés lors, le lit des islamistes était fait et l’étudiant marocain n’apprenait plus à réfléchir par lui meme et remettre en cause et en question tout ce qu’on lui enseigna. Il n’avait meme plus l’idée de refaire le Monde et oser le possible tout en frolant l’impossible. On le lobotomisa à long terme. Il fallait se doter d’un esprit autodidactique pour pouvoir s’en sortir sans séquelles. Ou bien etre bien né -pas obligatoirement une louche en or dans la bouche-  pour pouvoir etre inscrit dans des écoles privées au Maroc ou à l’étranger.

Oui, il faut de tout pour faire la blogoma. Il faut aussi des « Tanguy » marocains, la trentaine ébouriffée, vivant dans le giron familial, logés, nourris et blanchis.  « Allah Alwatan Alwalida » est  la devise de ces énerguménes masqués et déguisés en supporters du despotisme et du clientélisme. Il ne fait pas bon de critiquer le régime politique devant leurs personnes au risque d’etre désigné de traitre et de vendu. Tu es avec « Nous » ou contre « Nous ». Quel délire ! Si l’autisme devait etre guéri, ce sera à cause de la situation de ces « Tanguy » qui n’arrivent pas à voler de leurs propres ailes. Plein de testostérone et de mal-etre, la misére sexuelle aidant, l’autiste se défoule dans les jupes de la blogoma en manquant de respect à ses semblables et de bienséance propre à toute agora. En fin de compte, le collabo n’est autre que celui qui se résigne et accepte sa misérable situation parce qu’il ne peut pas résister et il n’ose pas se révolter. Un vrai soumis. Sa dignité n’est que blancheur immaculée de l’adolescence  attardée sous la couette.  « Quand est-ce que grandiras-tu et deviendras-tu un homme, mon fils ? » murmure Kipling en se retournant dans sa tombe.

Oui il faut de tout  pour faire la blogoma. Il faut aussi qu’elle soit, pour les petits et les grands, un havre de dialogue et d’échange des opinions et des avis. Il ne faut pas non plus la confondre avec une créche ou une maison de retraite. Etre avancé en age n’est pas synonyme de sagesse. Ce n’est pas non plus une  raison pour s’habiller en donneur de leçons et moralisateur de la blogoma. L’incontinence des bêtises, à cause de l’age avancé et l’oisiveté de la retraite -mal méritée d’ailleurs pour certains opportunistes benouiouistes par vocation-,  peut etre remédiée. Il suffit d’une couche-culotte, pour commettre moins de bêtises verbales, à l’image de celle que mettent tous ces pingouins léche-bottes qui attendent, le jour de l’allégeance, en plein méchouar dépourvu de commodités, de se prosterner devant le prince pour éprouver leur soumission.  De ce fait, leurs jugements sans valeur ne fleuriront plus dans le jardin de la blogoma qui se retrouvera débroussaillée de ses mauvaises herbes. La pauvre Dame, répudiée par certains et encore adulée par d’autres, n’en attend pas moins. Soyons galants alors !

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Bon Ramadan et sans rancune…

  1. mouka dit :

    Moi j’irais jusqu’a en designer quelques uns:
    Hmida
    Lautiste
    Docteur (ou mnine jat lih doctorat) Ho
    ouzid, ouzid
    Les lire me donne la nausee. Des imbeciles qui n’arrivent pas a reflechir, ni a imaginer un Maroc sans monarchie.

  2. enfin tu sors ton artillerie « lourde » de pétérades régentée,
    efin tu sors de ta « rouda » malgré ton pseudo toujours mal escompté,
    enfin tu sors de ta cache de sainte-nitouche ou sainte-tu-couches mal apparentée,
    enfin tu sors tes dents de mégère et tes crocs de chien édenté,
    enfin tu sors le contenu de tes viscères nauséeuses et mal plantées,
    enfin tu sors le contenu de ta panse de crtétin mal monté,
    enfin tu rejoins tes andouilles, sur ton blog mal patenté,
    enfin tu te démasques malgré ton pseudo aux allures de fomenteur fomenté,
    enfin tu sors ton aigreur d’enfant raté au passé de hanté,
    enfin tu écris quelques chose pour ne pas être supplanté,
    enfin tu vomis quelque chose de mal sustenté,
    enfin tu déverses sur ton sale espace des ordures mal fermentées,
    enfin tu tentes de te prendre en main par le côté mal ganté,
    enfin tu rotes de la façon que tu as apprise à l’éole mal fréquentée,
    enfin enfin enfin enfin jusqu’à te déplumer des tes plumes mal orientées,
    LAUTISTE est là et bien là, malgré tes tentatives mal tentées,
    son espace est mieux apprécié que le tien et bien fréquenté,
    il se défoule dans tes jupes mal tirées et mal remontées
    ton « espace » est juste un lieu pour « mouka »,mal pimentée,
    attention donc à ta peau, car le « mouka » qui hante ton espace est mal pigmenté
    mais peut-être que tes plumes de peaux-rouges en seront contentés,

  3. med dit :

    Trêve de rixes enfantins.
    La privatisation de l’enseignement est l’aberration flagrante qui encourrait notre pays dans les abimes de la médiocrité. Avec ce système, l’ascension sociale est condamnée. Tu nais pauvre, tu le resterais et inversement. La barrière est ainsi érigée. Par ailleurs, ce système encourage le vol. Le « citoyen » salarié, dont l’émolument ne lui permet pas de franchir la barre, aurait, pour ce faire, à détourner les biens mis à sa disposition pour prendre sa revanche d’un système qui voudrait rejeter sa progéniture. La boucle est ainsi bouclée. On ne s’en sortirait pas avec ce système…

  4. dima dit :

    Etude-Generation-Tanguy

    Il faut aussi des “Tanguy” marocains, la trentaine ébouriffée,
    vivant dans le giron familial, logés, nourris et blanchis.
    Allah Alwatan Alwalida” est la devise de ces énerguménes
    masqués et déguisés en supporters du despotisme et du
    clientélisme. Il ne fait pas bon de critiquer le régime politique
    devant leurs personnes au risque d’etre désigné de traitre et
    de vendu.

    http://www.telquel-online.com/Actualites/Maroc/Etude-Generation-Tanguy/526

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s