Au Maroc, le changement est difficile : la preuve par la TVM

07.08.2011 | Mounir Bensaleh |  eplume.wordpress.com

Après une constitution, finalement mi-figue mi-raisin, apportant beaucoup d’améliorations par rapport à sa précédente et capitalisant sur les acquis, beaucoup de marocains, enfin ceux que je connais peut être, s’attendait à ce que les choses changent.

Les prémices d’une amertume, le conservatisme a la peau dure, ont déjà commencé lors de la campagne pour ladite constitution : des moussems (comprenez carnaval de mauvais goût), des hayaha (comprenez des gens payés pour faire de la « festivité politique »), des non-débats … ont envahi la scène nationale. A-t-on vraiment besoin de cela au 21ème siècle et surtout à un tournant historique où le pays s’accrochait, tant bien que mal, à dépasser les turpitudes et les mésaventures du « printemps » arabe et de passer, avec beaucoup de prudence ( J ) à une démocratie telle qu’universellement reconnue ( j’adore l’expression ) ? Au moment où plus de 99% des « forces » politiques ont approuvé le projet de constitution et le reste a tout bêtement boycotté le référendum, pourquoi tout ce folklore ? Il y a certainement des « poches de résistance » qui ont vu que leur « rôle » dans la nouvelle société allait être marginal, alors ont-ils eu l’immense intelligence à faire croire « à qui de droit » qu’ils sont indispensables ? Peu importe, il faut que nos « progressistes » s’essaient de comprendre, car si le là a été donné en cette période, les prémices ne sont pas de bonne augure ! Ne parlons pas de la cérémonie d’allégeance ou de la première séance des « dourouss hassanya » (causeries religieuse de Ramadan) où le ministre des habouss et des affaires islamiques tentait de faire le parallèle entre la démocratie et la bay’a ( allégeance ) !

Pas plus loin que ce soir, en famille, je m’essaie de regarder notre auguste première chaine de télévision « al oula » (traduisez la première), baromètre de l’Etat et son « porte parole audiovisuel ». Voici les premières impressions du journal télévisé principal  de ce jour:

  • 42 minute pour un journal télé est vachement beaucoup !
  • Le Roi est toujours à la UNE des journaux télévision avec la même voix sordide qui accompagne en commentaire : « des actions qui dépassent l’égo pour aboutir à une bienfaisance collective multiservices suivant une approche collective apportant le bien-être … bla bla » (vous imaginez cette dissertation dans un journal télé au 21ème siècle !).
  • Le Roi inaugure (et on nous montre les détails même de sa tournée avec les enfants) un espace pour enfants handicapés mentaux à Yaacoub El Mansour à Rabat ( bien sur avec tous les détails sur la superficie, le nombre de tables, de chaises, les financements, … )
  • Le Roi inaugure un centre d’insertion socio-économique se basant sur le principe de la solidarité collective pour créer des activités lucratives … bla bla, toujours à Yaacoub Elmansour (toujours avec les mêmes détails « techniques » et non « techniques »).
  • Après les images d’inauguration, un grand responsable de la fondation Med V (d’ailleurs, est-elle un établissement gouvernemental ou ONG ou quoi au juste ? #justeunequestion) pour la solidarité vient expliquer bien entendu, puis la voix magique revient pour donner des « explications complémentaires » en montrant des intervenants dans le projet.
  • 12 congressmen ont adressé une lettre au Roi que les réformes sociales et économiques sont importantes et apportent leur soutien au réformes lancées par le Roi.
  • 16mn30 pour les activités royales !

Au même moment, Niny est toujours en prison, jugé par le code pénal, d’autres journalistes sont poursuivis pour « diffusion de fausses informations » concernant la relation du PAM et certains gouverneurs/Walis.

Qu’est ce qui a changé depuis la promulgation de la constitution ? Finalement, il faut que le changement passe par les têtes de certains !

Cet article est également publié sur le Blog de Mounir Bensaleh

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Au Maroc, le changement est difficile : la preuve par la TVM

  1. mouka dit :

    Moi aussi, je te prend a ton « betement boycotte ». Il fallait faire quoi a ton avis?
    Les 16m30s d’activites royales sont en fait du PR (public relations) de la monarchie. Si la monarchie s’arraitait d’utiliser les medias pour vendre l’idee du « roi des pauvres », elle sauterait dans la semaine meme.
    La machine propagandiste de la monarchie est un element essentiel a sa survie.
    Que pense le Marocain moyen quand le roi part dans une ville quelconque pour donner le « fetour » a des pauvres bougres? La reponse est simple: Le roi est bon, il faut blamer son entourage. Ca joue en faveur de la monarchie. Le Marocain moyen ne va pas se poser la question: Mais ca nous coute combien ce voyage, avec pas moins de 500 personnes, pour distribuer 5000 dirhams de harira et autres trucs de ramadan. Personne ne se pose jamais des questions sous cet angle. On nous vend la monarchie a chaque jour. Parceque la monarchie n’a aucune legitimite. Elle doit se trouver quelques justifications.
    La mascarade de la « bay3a », ca sert a quoi? Le Marocain moyen ne se pose meme pas cette question. Tout ce a quoi il pense c’est: Si jamais le roi devait partir, le Maroc explosera en mille morceaux.
    La tele Marocaine est l’outil le plus efficace que la monarchie a a sa disposition, et la monarchie l’utilise a mort.

  2. marokino dit :

    La monarchie marocaine existe des siècles : crois-tu vraiment due le télévision soit son outil le plus efficcaca:

  3. marokino dit :

    reectification : le plus efficace, bien sûr!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s