Le Mouvement du 20 février, Don Bigg et le clap de fin…

08.08.2011 |          Dima        |        eplume.wordpress.com

[youtube:http://youtu.be/V3kyfHI_BG4&w=480&h=350%5D

Casablanca a toujours su être digne de ses enfants quoique parfois elle aurait bien voulu qu’ils le lui rendent bien. Récemment, l’anguille des Roches-Noires a manqué de respect envers ses compatriotes marocains, désireux d’un  Maroc meilleur et de rentrer de plain-pied dans l’enceinte de la démocratie. Mépris, insultes et irrespect ont jalonné le parcours de la chanson et du clip « Mabghitch » de l’artiste, talentueux soit répété en passant, Don Bigg, l’originaire du même patelin que la belle et vénale Ruby, Fqih Bensallah la marocaine. Passe encore le désaccord sur le fond, il restera cette carence politique, collée aux basques du rappeur, propre à un citoyen ne sachant pas comment et par qui est gouverné son pays et sur la base de quelle Loi Fondamentale. Nous n’attacherons plus d’importance au verbe vulgaire et injurieux de l’artiste malgré la déception de voir ses années universitaires « gâchées » vainement. Le savoir et son acquisition ne sont pas toujours synonymes de « réussite » dans la vie mais ils restent quand même des piliers de la conscientisation politique. L’école buissonnière n’est pas suffisante.

[youtube:http://youtu.be/GCru3JvYriU&w=480&h=350%5D

Nous nous ne moquerons plus de son avidité matérielle et de sa recherche rapace du « bling bling » trébuchant et sonnant. Les invitations aux plateaux de télé foisonnent et nous avons même pu nous amuser en regardant, dernièrement, l’artiste en train de tailler bavette avec Choumicha.  Il faut bien qu’on tue le temps en jeunant et voir Don bigg en train de préparer un plat, quand bien même de façon « clownesque », est distrayant. Nous ne parlerons pas de sa proximité « familiale » avec le P.A.M, le parti de l’ami du Roi.  Nous nous ne demanderons même pas s’il y est encarté ou apparenté comme tel. C’est sa liberté après tout. Il suffit de remarquer que l’artiste et le parti du Roi ont le même discours ; la classe politique héritée de la « démocratie hassanienne » est décevante et si les choses se passent mal au Royaume c’est à cause d’une majorité de responsables politiques qui jouent aux mafieux corrompus dans l’arène de la gestion des choses de la cité. Nous nous contenterons seulement de partager avec lui ce moment patriotique,  casablancais à l’image de la majorité des villes marocaines, des manifestations ramadanesques du Samedi 6 Août où on a pu constater des familles entières casablancaises scander les cris de la démocratie et la recherche du bien être du peuple marocain. Liberté, Dignité et Démocratie. Il y avaient des grands et des petits. Des Femmes et des hommes. Des bougies d’espoir allumées pacifiquement et des slogans revendicatifs et légitimes du mouvement du 20 Février. Ce mouvement, toujours selon l’égaré rappeur, composé de « mangeurs de Ramadan, de barbus takfiristes et de vandales ». Quand on regarde toutes les vidéos des manifestations à travers le Maroc, on se rend bien compte que l’artiste est à des années-lumière de la réalité marocaine. Don Bigg, le peuple marocain n’est pas derrière toi comme tu l’as chanté avec arrogance et absence d’humilité. Sinon, il ne serait pas descendu pas dans la rue, depuis l’heureux jour du 20 Février, pour scander sa soif de dignité et sa faim de démocratie. N’est-ce pas, l’artiste ? Ramadan karim et sans rancune…

[youtube:http://youtu.be/QNrvUmKsG-g&w=580&h=420%5D
Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Le Mouvement du 20 février, Don Bigg et le clap de fin…

  1. @Jalouf dit :

    Don Bigg se targue de réduire les 20févriestes comme étant des « Mangeurs du Ramadan », à croire que Don Bigg est un brave moujahid pachtoune qui voudrait défendre les principes de l’islam contre ce qui serait  » des koufares » … Don biGG, visiblement pour une question de rimes (pour sa chanson) à réduit l’islam en seulement un fait qui consiste à jeuner durant le mois du ramadan … De surcroit, Don bIGG se présente aussi comme étant un défenseur d’un islam des lumières ( vous comprendrez, celui des projecteurs) contre se qui serait des « takfiristes ». Don Bigg!! En fait, on aimerait juste savoir ce que tu défens? Est-ce les valeurs de l’islam ? Si oui, est-ce par les insultes que tu prolifères à travers tes chansons? ou peut peut bien par le sens de la piété qui t’inspires le mode vie bling bling auquel tu recours ? Wa Chriiiif (don bigg) : inutile à ce que je te rappelle que  » فاقد الشيء لا يعطيه  » ( Tu ne donneras point ce dont tu ne disposes pas) et la seule chose que t’as vraiment , c’est seulement dak (ce)  » l’ visage » alors, » Que Dieu Nous Donne Ton Visage »

  2. Salim dit :

    Don Bigg est sans conteste le plus grand rappeur marocain. Il a certainement plus de fans fidèles que d’encartés dans tous les partis politiques marocains réunis. Il mobilise davantage de monde à chacun de ses concerts que n’a pu le faire le mouvement du 20 février à travers tout le Maroc. Il a plus de fans sur son compte facebook que toutes les pages du Mouvement du 20 fevrier réunies… Le nier c’est nier la réalité marocaine.

  3. @jalouf dit :

    @Salim,

    Personne ne nie ce que vous affirmez dans votre commentaire. En revanche, votre commentaire défends un point qui n’est nullment abordé par cet artilce… J’aimerai alors vous lire , au sujet du contenu de l’article.

    Cordialemement .

  4. marokino dit :

    Il faut bien comprendre quelque chose : 10.000 citoyens marocaines assistent à un concert et l’applaudissent! Pour les 20 Fév, ce qui dompte c’est leur avis à eux : c’est la liberté made in Khi-khi!

  5. mouka dit :

    Bigg est seulement ca: Un gros 7mar. Un nullard qui se dit artiste. Il est aussi artiste que moi cosmonaute. C’est un 7mar qui essaye de faire plaisir a ceux qui controlent les medias au Maroc. Bref, c’est un khobziste. En parler plus serait lui donner plus d’importance. Un 7mar restera toujours un 7nar.

  6. Don Bigg n’est pas un artiste engagé appartient comme beaucoup d’autres au artistes chmakrias au service du Makhzen et du Palais Royal. L’artiste a pourtant une grande influence sur son public. Les messages passent plus facilement sous une forme artistique et normalement chaque artiste (vrai artiste) a un message à faire passer. S’il met son art au service d’une ou de plusieurs idées, c’est de l’art engagé….Lui c’est un bouffon du Roi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s