Facebook et Les révoltes arabes !!

16.09.2011 | Dr Zouhair Lahna   |    eplume.wordpress.com

En décembre 2010, Time magazine avait élu Mark Zuckergg, le créateur de Facebook, personnalité de l’année. Quelques voies ont été déçus parcequ’elles pensaient, à juste titre  que c’est Julian Assang (et les révélations Wikileaks) qui était le plus méritant. Mais c’était sans compter de ce qu’il allait advenir des pays arabes, justement à cause de l’effet Facebook et sa famille. D’ailleurs les ‘’fuites’’ de Wikileaks ont contribué à leurs façon, en discréditant un peu plus les dirigeants qui étaient dans le collimateur.

Les instigateurs du changement connaissent très bien la composition du tissu social arabe et ses spécificités. Ils le connaissent grâce à leurs agents qui œuvrent tranquillement dans les multitudes d’associations caritatives, qui moyennant argent et subsides, elles ont su pénétrer partout et infiltrer tout le tissu social. Au point que les administrations des états arabes, obnubilées par le sécuritaire, ne connaissent plus leurs administrés autant que ces agences drapées sous le vénérable voile de l’aide humanitaire et/ou le développement.

Plus tard, ces ‘’états’’ demanderont l’aide extérieur pour réaliser des audits et du conseil  concernant leurs propres administrés. Autant pour les servir que pour les maitriser. On appelle cela désormais, l’externalisation des services !!

 

Les ONG  et les programmes de formation des jeunes en internet.

Depuis des années, des programmes de développement par les agences gouvernementales et non gouvernementales ont ciblés préférentiellement les jeunes et leur mise en page informatique et internet. Vendu comme un formidable outil de formation, d’information et d’ouverture sur l’extérieur. L’utilisation de Facebook a été d’abord comme outil de divertissement, pour devenir ensuite, un formidable outil de communication et de rassemblement.

Les dirigeants et les élites des états arabes sont restés sclérosés et dans une certaine mesure aveuglés. Ils ne voyaient pas monter cette jeunesse qui cumulait de jour en jour les frustrations et les désespoirs. Ils ont toujours considérés la force de la jeunesse comme dangereuses. Que ce soit la force physique ou intellectuelle. Cumulés  et bien managées, le pouvoir ne pouvait que abdiquer !!

Mieux encore, on fait passer dans l’imaginaire des mortels que ces révoltes arabes sont spontanées, sans meneurs ni dirigeants, ni même une feuille de route. Juste un râle bol généralisé de l’existant et des revendications universelles de justice, de liberté et bien évidement de démocratie. Ensuite, les médias faiseurs de rois, allaient nous mettre en avant des jeunes et moins jeunes qui se sont illustrés çà et là !!! Des  jeunes triés sur le volet et qui correspondent à l’image qu’on souhaite servir à la population en mal de leader et au monde occidental civilisé pour le rassurer. C’est une guerre d’image et ce qu’on est en train de vivre en Libye est instructif à plus d’un titre.

 

La télévision satellitaire, relais classique du nouvel outil Facebook

Le nombre de connectés dans les pays arabes est forcément insuffisant pour embrigader des milliers de jeunes et de moins jeunes, il a fallu actionner les relais classiques de l’information qui sont les télévisions et dans une moindre mesure les radios et journaux. Et qui pouvait mieux incarner ce rôle de boite de résonnance que la chaîne Qatarie d’Al Jazeera.

Al jazeera s’est illustré dans le paysage arabe  depuis sa mise en service en 1996 par ses débats et sa façon toute particulière de présenter l’information. Dénotant parfaitement avec les médias arabes classiques sclérosés, elle a su sans problème se tailler une place privilégiée dans le quotidien des arabophones. Selon une ligne éditoriale et des objectifs bien déterminées, elle a pu concentrer les frustrations des populations arabes, tout en  cristallisant  leurs colères année après année, défaite après défaite !!

Par une certaine objectivité et un parti prix incontestable au côté des peuples face à la bêtise et la faiblesse de leurs gouvernements et à leurs ennemis classiques (l’état sioniste et les états unis). Politiquement rondement menée, de bonnes informations et quelques fausses. Une ligne éditoriale affichée de recherche d’objectivité et de défendre les intérêts des arabes et des musulmans, tout en ménageant leurs sensibilités.

Une fois la notoriété de la chaine acquise, elle lui ait devenu plus aisée d’entamer son travail de propagande et de manipulation mentale des populations arabes. Perdus et sans leaders intellectuels ni religieux, la plupart des hommes et des femmes boivent les informations distillées par cette chaine et ses satellites comme une vérité incontestable.

Ses excès et ses mensonges finiront par lui être défavorable et un jour elle tombera en disgrâce. Invitant ainsi les jeunes et moins et jeunes à utiliser les informations d’où elles viennent avec prudence et circonspection. Quand à Facebook, il y a une marge à utiliser avec prudence, parceque toutes les informations sont partagées en interface avec les services de renseignements. Les êtres humains sont ainsi espionnés aussi bien dans les idées que dans leurs intimités.

 

Dr Zouhair Lahna
Médecin, Acteur associatif. 

Ancien Chef de Clinique des Universités, Paris VII & Ancien Vice-Président d’Aide Médicale Internationale. A réalisé des missions humanitaires avec Médecins du Monde A réalisé des missions humanitaires avec Médecins du Monde et Médecins Sans Frontières. Ces derniers mois, il a été effectué des ‘’missions’’ en Tunisie, Egypte, Libye, Yémen et au Maroc.
 

 

About these ads
Cette entrée, publiée dans Maroc, est taguée , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s