Ca sent mauvais !

06.10.2011 | Mohamed Bachar El kheir |  eplume.wordpress.com

En Juin 2011, alors que toute l’attention du publique n’était portée que sur le mouvement du 20 février et les  marches dominicales, j’avais rédigé ce mail à l’attention d’un journaliste de la blogosphère marocaine. Pour réflexion, comme on dit.

Ce message ne devait pas être publié, mais simplement  attirer son attention sur des rumeurs persistantes qui circulaient d’un projet de centrale nucléaire au Maroc.

Ce matin, j’ai trouvé dans ma boité mail ce message provenant de l’association «  Maroc sans nucléaire » :

Alerte : L’IFNEC choisit le Maroc pour abriter la 3ème réunion de son comité exécutif

Le comité exécutif du Cadre international d’énergie nucléaire (IFNEC) a décidé de tenir sa prochaine réunion en automne 2012 au Maroc. Le comité a pris cette décision à l’unanimité de ses membres lors de sa 2éme réunion qui a ouvert ses travaux hier dans la capitale polonaise Varsovie, avec la participation du Maroc qui était représenté par l’ambassadeur du Royaume à Varsovie, Moha Bouali Tagama, et le secrétaire général du Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires (CNESTEN), Abdelmadjid Caoua. A noter que l’IFNEC comprend 29 pays membres et 30 pays observateurs. Sa mission consiste à faciliter la coopération entre les pays membres en matière de sécurisation de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques

Selon eux, c’est une preuve de plus qui rend cohérente leur inquiétude, pour moi une raison de plus de se poser les bonnes questions.

Je vous transmets ainsi,  le courrier que j’avais transmis  en Juin 2011 et qui mériterait d’être lu à l’aune de cette nouvelle donne.

Bonjour,

Tu as dû suivre comme moi les intérêts croissants de la brigade makhzanienne pour les énergies renouvelables. Pourquoi pas ?

Ce qui est très étonnant en revanche, c’est qu’alors qu’ils amusent les galeries avec leurs gigantesques projets de parcs éoliens et parcs de panneaux solaires… l’ambassade de France s’agite frénétiquement autour d’un projet de centrale nucléaire.

A priori, un gag ! Que nenni, ils sont sérieux, et s’activent méchamment autour de cette « gigantesque opportunité de développement économique » pour notre pays.

Bien sûr, j’ai suivi sur la presse les agitations de ce petit groupe des anti-nucléaire, en pensant à de joyeux bobo qui se donnent des frayeurs en lutant pendant les mouvements du 20 février contre une chimère. Pour moi, au plus des farfelus et sinon de sérieux crétins qui détournent l’attention des jeunes de la mobilisation dont a besoin notre pays.

La ministre de l’énergie qui semblait s’intéresser à leur débat sur « l’énergie nucléaire au Maroc  » (7 Juin 2011) , annonce à la veille de sa participation qu’elle ne pourra plus participer , ni d’ailleurs sa garde rapprochée. Politique de la chaise vide. Cette attitude m’inquiète car elle semble confirmer que l’étude de cette centrale nucléaire est sérieuse. Pourquoi sinon, refuser de débattre d’une thématique qui ne nous concerne ni de près, ni de loin.

Personnellement, je ne crois ni aux parcs éoliens, ni aux panneaux solaires ni au nucléaire. Par amour de l’énergie fossile ? Non du tout !

Ma conviction est que toutes ces énergies ne sont que des sources d’endettement pour notre pays, et qu’à moins d’être maître nous même de la technologie , nous ne ferons que convertir un poste de charge, notre facture pétrolière, en un poste d’amortissement.

Le coût d’une centrale nucléaire est bien pire d’ailleurs, surtout lorsqu’on se souvient de la célèbre phrase : «  Notre modèle, c’est Nespresso », résumait Anne Lauvergeon en 2008nous vendons les cafetières, et le café qui va avec. Et le café, c’est très rentable. » (Areva, quelle stratégie pour l’après-Lauvergeon  )

Les dépenses d’investissement, orientés vers cette indépendance énergétique supposée, vont encore une fois offrir à nos dirigeants, l’occasion de plomber notre avenir , en allouant à l’équipement une autre partie de notre capacité d’endettement.

Mais alors que faire ? D’abord, nous ne sommes pas obligés de faire… Ensuite, et là c’est ma conviction de marocain encore enclin à un espoir de grand Maghreb, notre déficit énergétique doit être converti en une formidable opportunité de lier une relation forte avec notre voisin algérien.

L’Algérie continue à refuser d’envisager une relation sérieuse avec nous. Leur argument principal, idiot par ailleurs, mais tellement fréquemment répété est que cette relation ne profiterait qu’au Maroc.

Si nous offrons l’opportunité à notre voisin d’investir lui même dans l’electricité qu’il produirait à base de son propre gaz, et de satisfaire une partie substantielle de nos besoins, nous créons ipso facto un lien d’interdépendance entre nos deux pays. Leur proposer de nous fournir un gaz qu’ils exportent déjà, ne représente en rien une solution pour eux vendable à leur peuple , mais leur offrir une opportunité de générer de la valeur ajoutée sur la base de la mise en valeur de leur matière première , voilà un acte courageux et utile car nous avons besoin de moyens rapides de générer un courant d’affaire entre nos deux pays.

La dépendance envers l’Algérie est-elle dangereuse ? Autant que celles de l’Ukraine vis à vis de la Russie. Lorsque les Russes ont menacé de suspendre les livraisons de gaz, le monde entier a été scandalisé et la réaction a été telle que Poutine a été contraint de revoir sa copie.

Oui les mariages de raison tiennent souvent mieux que les unions basées exclusivement sur l’amour. Trop à perdre de se séparer. Les fermetures des frontières se sont décidées en une nuit, parce que rien n’obligeait à se poser dix fois la question avant de prendre cette stupide décision. Un cordon ombilical, électrique, serait pour les deux pays un super gage de repos biologique de nos gardes frontières.

L’Algérie est-elle prête ? Le Maroc l’est-il ? On n’en sait rien , mais tout commence avec un rêve…

Contre qui faut-il se battre pour au moins faire circuler l’idée ?

Tout d’abord s’élever contre les dogmes :

  • Les « algériens Ou-lad l’khab » que nombreux imbéciles ressassent adnauséam
  • L’indépendance énergétique,  autre hérésie, que personne n’a jamais connue car  même avec le nucléaire la dépendance reste pour l’uranium
  • L’énergie verte, qui n’est verte que pour ceux qui maîtrisent et vendent la technologie
  • etc…

Ensuite, contre les financiers de Siger (mais là, je participe à la théorie du complot, pures hypothèses) :

  • En se retirant de l’industrie alimentaire (vente de Lessieur, Cosumar, Centrale laitière), ils veulent s’orienter vers la distribution de l’eau et de l’électricité, en prenant comme modèle les géants français
  • La ressemblance de Nom entre Areva champion de l’atome et Nareva de Siger, ne sent rien de bon !
  • Le silence de la France pendant toutes les « manoeuvres » du régime lors de ces dernières semaines, et sa grande satisfaction à l’annonce la nouvelle constitution, me fait attendre au pire en terme de retour d’ascenseur

Et donc ?

Je n’en sais rien, tout n’est qu’argent dans ce bas monde, et là, il semble y en avoir beaucoup en jeu. Les décisions ne seront pas prises selon ce qu’il convient de mieux mais selon ce qu’ils pourront nous faire gober.

Ce message est une bouteille à la mer, une sorte de « Allah ouma hada mounkar», « ou hada Ad3af al imane».

Pourquoi moi :

Je suis un jeune bourgeois, libéral de gauche, passionné du Maghreb. Je suis convaincu que nous n’avons pas essayé assez fort et que nous nous fourvoyons en espérant un développement durable en dehors du Maghreb. Je pense que la France est entrain de trahir ses idéaux et se trompe de stratégie. Il n’existe pas de parti , convaincu ou intéressé par ce discours.

Pourquoi Toi :

Tu es francophone et tu es peut être honnête . Et je sais que même si tu penses que toute personne qui prend le temps d’écrire ne cherche qu’a manipuler celle qui va lire , tu feras l’effort de te poser la question de la sincérité du message.

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s