Vers une abstention massive qui ferait le jeu de la monarchie

21.11.2011 |  Khaled Jamaï   |   eplume.wordpress.com

Pour la quasi-totalité des partis politiques, une seule inconnue, génératrice d’une véritable angoisse  les  tenaille : le taux de participation aux futures élections législatives.

Preuve qu’ils craignent le pire.

Et ils ne sont pas les seuls.

Même le chef de l’Etat nourrit les mêmes craintes, car il sait que ces partis et leurs dirigeants sont pleinement  discrédites aux yeux du peuple et donc du corps électoral aux motifs que depuis plus de dix ans qu’ils sont au pouvoir, la situation économique, sociale et politique n’a pas cessé de péricliter.

Ainsi, et selon le dernier rapport du P.N.U.D relatif au développement humain, le Maroc a reculé  de 14 places, se classant ainsi 130è sur 180 pays.

Concernant la corruption, là aussi, c’est la dégringolade selon le classement de Tranparency Internationale : le Maroc occupe désormais la 89 place alors que dix ans auparavant il était classé 45è.

A quoi il faut ajouter un retour flagrant à des atteintes aux droits humains que l’on croyait à jamais bannies : tortures, enlèvements, lieux de détentions secrets.

Sans oublier l’interdiction du parti islamiste Al Badil El Hadari, les sauvages répressions des manifestations du Mouvement du 20 février et des diplômés chômeurs lesquelles se sont soldées par des centaines de blessés et plusieurs morts comme ce fut le cas à Safi et des dizaines d’intifada telles celles de Si Ifni, Bouayache, Séfrou.

Concernant  la mise à mal de la liberté d’expression, elle se poursuit sans relâche, comme le prouve la dernière intervention des autorités de Rabat auprès de ses homologues Saoudiennes pour forcer l’ancien diplomate Marocain Alaaeddine Benhadi à cesser de publier ses articles  sur les sites d’information comme lakome et hespress.

Quant à l’affaire Najat dont furent victimes des milliers de jeunes, elle fait désormais partie de la mémoire collective.

Autre donnée qui fait craindre une défection majeure des électeurs,  la  bérézina  des élections de 2007 qui connurent une participation de 36%.

Pire le Mouvement du 20 février est désormais là, un mouvement qui traduit une contestation qui perdure depuis des mois et qui ne s’éteindra pas demain.

Ce mouvement qui regroupe les forces contestataires- PSU, Annahj, At Taliaa, AMDH, ATTAC, chômeurs diplômés, mouvement amazigh, Adl Wa AL Ihsan et une grande partie des jeunes- a opté pour le boycottage des élections fidèle en cela à son rejet de la réforme constitutionnelle.

Aujourd’hui, et malgré la répression dont il fait l’objet, il mène compagne contre ces élections et ses militants organisent des manifestations et actions pour faire entendre haut et fort leur position, investissant plus de 70 villes et villages. Ce que les partis politiques se sont avérés incapables de contrer.

Nul donc ne se fait d’illusion que  si le régime n’intervient pas, le taux de participation n’excédera pas les trente pour cent et ce dans le meilleur   des cas.

La monarchie aura-t-elle à souffrir d’une telle défection des électeurs ?

Non, car ces élections ne l’impliquent pas directement. Bien au contraire, une abstention massive serait souhaitable et ce, pour plusieurs raisons.

Avant détailler celles-ci, rappelons que le découpage électoral  et le mode de scrutin imposés par le makhzen ne pouvaient déboucher que sur une atomisation  du futur parlement car aucun parti ne disposera d’une majorité qui pourrait lui permettre d’être un acteur véritable et de se faire entendre par le monarque.

C’est dire que Le prochain premier ministre devra composer avec  plusieurs autres partis pour constituer un gouvernement de coalition comme tous  ceux qui se sont succédé depuis l’indépendance.

Des gouvernements hétéroclites ou chaque composante psalmodiera sa propre litanie.

Cette coalition ne se fera pas autour d’un programme commun mais  visera juste à disposer d’une majorité   parlementaire.

Un gouvernement faible à hue et à dia.

Ce qui fera le jeu de la monarchie car elle ne manquera pas de mettre à profit cette atomisation pour imposer ses points de vue et rester maitresse  du jeu.

Une situation qui renforcera encore plus le rôle déjà déterminant que lui a procuré la nouvelle constitution.

Ces partis, pour leur part, préféreront en référer au souverain et à ses directives et diserts  qu’à un premier ministre sans réels pouvoirs.

Concernant les  ministères  clefs, ils se  plieront  aux vœux du souverain lequel est déterminé à préserver sous sa coupe les ministères de souveraineté : défense, affaires islamiques, justice, affaires étrangères.

C’est dire que rien ne changera sous le soleil marocain.

On comprend dans ce cas que des internautes aient opté pour « voter » pour le « Parti de l’Ane Démocratique ».

Une fois encore, c’est la continuité dans un simulacre de changement !

Cet article, publié dans Maroc, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Vers une abstention massive qui ferait le jeu de la monarchie

  1. « Ce qui fera le jeu de la monarchie »
    je ne vous rejoint pas sur la conclusion, j’estime par contre qu’une abstention massive, à la suite du plebicite populaire dont avait beneficié le vote de la nouvelle constitution, les discrediterait tous, monarchie partis parlements et le futur gouvernement, cette contradiction aurait plusieurs consequences plus imprevisibles les unes que les autres, selon l’origine de la source qui l’interpreterait.

  2. dima dit :

    Il manque un point d’interrogation au titre. Enfin c’est ce que je dis
    et je ne dis rien.

    Urgent : Tentative d’assassinat d’une militante du Mouvement
    du 20 février à Casablanca

    « Alors qu’elle se trouvait avec d’autres activistes en train de
    mobiliser dans le quartier populaire Sbata, à Casablanca,
    en faveur du boycott des élections législatives du 25 novembre,
    la jeune femme a été, selon plusieurs témoins, poignardée au
    niveau de l’utérus par un inconnu. »

    http://www.demainonline.com/2011/11/24/tentative-d%E2%80%99assassinat-d%E2%80%99une-militante-du-mouvement-du-20-fevrier-a-casablanca/

  3. Asçotta WellCaball dit :

    Ceux/celles qui pensent que «… une abstention massive […] ferait le jeu de la monarchie», et avec tout le respect et toute l’affection que j’ai pour Si Khalid Jamaï se trompent tout simplement car ces élections n’ont pour personne (je vise mon adoré M-ZEN et l’ensemble de SES partis biens obéissants) aucune RÉELLE PORTÉE !… M-ZEN choisira parmi SES minables un MINABLE P.M et tout continuera comme AVANT : business as usual !
    Par contre, mon cher Khalid, un boycott MASSIF serait SUR LE PLAN INTERNATIONAL, entre vous et moi, pour l’opinion qui compte, celle des citoyens des États membres de l’OTAN, d’un RIDICULE MORTEL POUR M-ZEN !
    Un petit copier-coller ?…
    LES MAROCAIN(E)S AURONT LEUR PREMIER RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE !
    Tous les « changements » de dynasties, de religions voire même de « civilisation » qu’a connu le Maroc n’ont été que des changements des EXPLOITEURS de notre MAROC aussi loin que l’on puisse remonter dans l’histoire : Nos exploiteurs et nos maitres-opprimeurs changent, PAS LEUR SYSTÈME D’ASSERVISSEMENT DES MAROCAIN(E)S ! LES MAITRES CHANGENT DE NOM OU D’IDÉOLOGIE, VOIRE MÊME DE RELIGION OU DE CIVILISATION, LES MAROCAIN(E)S DEMEURENT LEURS SUJETS ASSERVIS . Ainsi,les romains puis leurs clients et serviteurs, les arabes puis leurs clients et serviteurs, et depuis le 30 mars 1912 (presque un siècles ), les européens (Français 80% Espagnols 20%) puis leurs clients et serviteurs Alaoui , Fassi Fihri, Al Himma, Benkiraine !…
    Oui, Ce 25 novembre 2011, LES MAROCAIN(E)S AURONT LEUR PREMIER RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE !
    S’IL(LE)S NE BOYCOTTENT PAS MASSIVEMENT CES ÉLECTIONS MASCARADES, IL(LE)S RATERONT CE RENDEZ-VOUS ET LES GÉNÉRATIONS FUTURES DEVRONT PAYER POUR LA FAUTE HISTORIQUE QUE NOUS COMMETTRIONS TOUS EN VOTANT POUR DES MARIONNETTES AUX MAINS DU TRÔNE TRAITRE ET FÉLON!

    Le Trône a détruit nos cultures traditionnelles, nos artisanats millénaires, nos systèmes ancestraux de solidarité sociale : LE TRÔNE NOUS A RÉDUIT À VIVRE DES DÉTRITUS des sociétés occidentales à qui il a vendu nos richesses et nos âmes !…

    LE 25 NOVEMBRE 2011 DEVRA ÊTRE DÉCLARÉ JOUR DE DEUIL NATIONAL . LES MAROCAIN(E)S organiseront des marches funéraires dans TOUS LES QUARTIERS POPULAIRES comme si on devait enterrer LA DIGNITÉ NATIONALE avec cercueil et tout le décor !…

    À BAS Le Trône ! À BAS LES PARTIS DU TRÔNE : DE USFP en passant par le P.P.S, le PAM, le RNI, LISTIQLAL et tous ceux qui participent aux COMÉDIES organisées par Le Trône et qui sont de VRAIES TRAGÉDIES pour les marocain(e)s d’aujourd’hui et les marocain(e)s des générations futures .
    À BAS M-ZEN …!
    À BAS LE TRÔNE DES ASSASSINS !
    À BAS LE TRÔNE DES TORTIONNAIRES !
    À BAS LE Trône ALAOUI !
    GLOIRE AUX MARTYRS !
    BOYCOTTONS LES ÉLECTIONS du 25 novembre 2011 : elles ne sont que  » MASRAHIYA HAZLIYA ‘3ELEEK OUA’3LIYA »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s