Islamistes light et la laïcité !!

27.02.2012 | Dr Zouhair Lahna   |    eplume.wordpress.com  

Les ‘’ révolutions arabes ‘’ ont été conçus pour porter des valeurs dites universelles type liberté, justice, démocratie et droits de l’homme, et pour finir, les urnes ont enfanté les islamistes. Il y a de quoi donner l’urticaire à tous ceux qui se disent laïques et qui ont été depuis  2008 formés au cyber activisme.

Mais les islamistes bien que light n’ont pas eu tout le pouvoir. Ils ont eu au Maroc et en Tunisie une sorte de direction et donc de responsabilité et une opposition aussi bien dans leurs gouvernements que dans les médias et ‘’société civile’’ hostiles.  Certes ils ne pouvaient pas réclamer plus de pouvoir parce qu’ils ne l’ont pas eu par une révolution au nom de ‘’La ilaha illa Allah’’ profession de foi musulmane qui retire tous les autres directives afin de mettre les directives divines à leur place. Mais bel et bien après des élections démocratiques dans lesquelles  le peuple qui a voté, a choisi ceux qui lui ont paru les plus pratiquants, mais seulement  à 25% au Maroc et 40% en Tunisie. Si on souhaite  faire parler ces chiffres à l’envers, les marocains ne souhaitent pas être gouvernés par l’Islam à 75% et les tunisiens à 60%. Ou du moins ceux qui ont votés.

Les islamistes savent très bien que la première gouvernance du Prophète (PSL) n’a été faite que dans la condition que la majorité souhaitait être gouvernée par l’Islam, à Médine. Ils connaissent très bien l’expérience de Necmettin Erbekan en Turquie en 1996 qui a dû céder et perdre pas mal de plumes afin de se faire accepter, et par l’armée laïque et l’état sioniste.

La politique des étapes ou du Soft Power !!

Dans le disque dur de certains islamistes, il y a une maxime qu’on répète sans se lasser afin de justifier certaines décisions et un certain opportunisme social ou politique : « La bonne chose est pour le croyant (musulman), là où il la trouve il peut l’utiliser !! » Et si en Egypte, la jeunesse des frères musulmans a investi la place Attahrir, en Libye ils ont offert de la chair à canon face aux soldats de Kadhafi ; en Tunisie et au Maroc, la récolte a été plutôt facile.

Les craintes de ceux qui se disent laïques et qui veulent une gouvernance comme leurs maîtres à penser impérialistes  peuvent être compréhensives. Les cybers activistes  sont invités comme les partis politiques  représentants une certaine élite (gros moyens et peu d’électeurs) ont été invités par leurs bienfaiteurs à maintenir la pression et à rappeler aux islamistes les notions  désormais sacrées de démocratie et libertés individuelles. Ils verront que les instigateurs des révoltes qui leur ont donné paroles et subventions,  feront en sorte que les islamistes ‘’ démocrates’’  serviront la laïcité ou sa forme soft qui est  la sécularisation.

Autrement dit, les pays restent musulmans de nom comme l’Italie ou l’Espagne sont catholiques actuellement. Sorte de coquille vide ou les fêtes religieuses ne sont plus que des rendez-vous de consommation et d’endettement. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe à Noël d’un côté et pendant l’Aïd Al Adha de l’autre.

C’est un jeu très subtil, digne des descendants de Machiavel. La démocratie permettant l’accès au ‘’pouvoir’’ tant convoité par les islamistes light, ils se sont mis à la défendre et à mettre en avant les principes de liberté et de libre choix des peuples.

Au fait c’est quoi au juste la démocratie ? C’est le pouvoir au peuple. Et une gouvernance choisie par un peuple informé !! Il va sans dire que le peuple en question est globalement d’accord sur les plates-formes idéologiques qui l’unissent. Ceci n’est pas le cas actuellement dans les pays arabes puisque des lignes de failles séparent une certaine élite transculturée, les islamistes et la population qui est fondamentalement musulmane.

Les musulmans ne sont musulmans que parce qu’ils croient dans une religion qui a des sources. Ces sources sont le Coran, la Sunna (faits et dires du prophète) et ensuite certaines recherches et courants de pensées.  Les premiers étant admis, en principe, par tout le monde.

Les islamistes qui connaissent un peu mieux le Coran que ceux qui ne le lisent pas savent très bien que dans sourate Al-Maida (la Table) il a été répété par trois fois des injonctions à ceux qui acceptent une gouvernance autre que celle de Dieu. Mais on les voit se précipiter dans les bureaux ministériels sans avoir les moyens ni la garantie d’appliquer une politique en phase avec les principes de l’Islam dont ils revendiquent les sources. La gestion des états arabes dits musulmans ne se fait nullement par des principes tirés à 100% de l’Islam, ils ne prennent que ce qui les arrangent et ils vont par la bénédiction des islamistes light faire un peu d’Ijtihad afin de passer des pilules à une population analphabète religieusement.

En Off, ils disent qu’il faut faire la politique par étapes et ce qu’on ne peut prendre en entier, on ne le laisse pas en entier !! Ne savent-ils pas que la politique des étapes est utilisée justement et depuis longtemps par les manipulateurs impérialistes de la Oumma.  Ne lisent-ils pas l’histoire des peuples et leur propre histoire.  Ceci amène à poser les questions de suffisance ou celle de la médiocrité ou les deux à la fois!!

Après les islamistes en barbe taillés et en costume cravate, ce sont une frange des Salafistes de participer à la démocratie ou du moins de chanter ses louanges. Une participation aux élections en Egypte avec création d’un parti politique et de bonnes paroles de la part de certaines figures au Maroc comme Fizazi (pressenti également à créer un parti) et même des nouveaux relaxés Kettani et Abou Hafs qui disent que leurs libération est due au vent de liberté amené  par le printemps arabe !!! Et Dieu dans tout ça ?

Droit Divin et Droits de l’Homme !!

Dans les dialectiques qui se sont engagés à la suite de ces révoltes, on assiste à des personnes qui se réclament musulmans et qui ne jurent que par les droits de l’homme et la justice selon les canons de pensées dominants occidentaux, d’inspirations chrétiennes. Comme si le Coran n’offrait aucune alternative au despotisme et aux injustices qui sont vécus au quotidien dans les pays dits arabes.

Cette lecture biaisée ou non lecture ne peut être corrigée que par une recherche dans le texte.  Et le droit divin est présent dans les pages du Coran,  organisant ainsi les rapports entre le créateur et sa créature, entre les individus et même entre l’homme et les éléments.

Par contre quand on  n’est pas croyant, il est normal que le Coran et même Dieu ne puissent rien apporter à la société et qu’il faille chercher ailleurs d’autres alternatives. Il aura été alors plus opportun de chercher des solutions en puisant dans le patrimoine existant, pas d’importer des concepts concoctés sous d’autres cieux et  vouloir les imposer à leurs sociétés. Les dix-neuvièmes et vingtièmes siècles des idéologies athées sont  pleins d’exemples macabres et désolants allant des goulags en Sibérie, jusqu’aux purges des khmers rouges, les deux guerres mondiales et les ‘’folies’’ de Napoléon et Hitler !!  Sans parler des guerres coloniales dites‘’civilisatrices’’ et destructrices des identités des peuples.

Et si des injustices sont commises au nom de l’Islam, ce n’est pas l’Islam. Si on utilise la religion pour pervertir la population, la faute incombe bien évidement à ceux qui manipulent la religion et à ceux qui les laissent faire, notamment les Oulémas, les élites et les « éduqués ».

Les droits de l’homme, concept en décrépitude en Occident prend toute sa place parmi une ‘’élite’’ laïque ou carrément athée de ‘’culture musulmane’’ et ainsi privée d’imagination à cause des reliquats du colonialisme et une certaine aliénation de la pensée. Si les hommes et les femmes prennent un peu de temps pour lire le Coran et essayer de le comprendre, ils verront que le droit divin qui régit tous les rapports entre lui et les créatures d’une part et les créatures les unes avec les autres d’autre part, englobe tous les beaux principes des droits de l’homme et sans hypocrisie, qui souvent accompagne les prises de position sectaires et orientés selon  l’agenda des marionnettistes de l’empire.

Les peuples arabes et ses élites désormais manipulés par Al Jazeera  et le petit émirat qui souhaite jouer un rôle plus important que sa taille, n’ont aucune possibilité de lire l’histoire ni de se projeter dans le futur. La mémoire courte, ont-ils oubliés que les luttes pour l’indépendance menée sous la bannière d’Allah Akbar ont été récupérées par des régimes socialistes à la limite de l’athéisme, ou des gouvernants capitalistes et souvent hypocrites. Ces régimes n’ont mené leurs peuples que vers les faillites morales, économiques et sociétales.  L’octroi d’une parcelle de pouvoir ‘’miné’’ aux forces islamistes light en Tunisie, Egypte, Maroc (gratuitement) et demain la Libye n’a été accepté que pour les compromettre et ensuite les discréditer, prélude à une phase avancée de la sécularisation de la population.

Il faut être aveugle pour ne pas voir un guet-apens et simple d’esprit pour penser qu’on peut réaliser des changements avec un pouvoir sectorisé et sous tutelle et une population défiante et ignorante des fondements de  la profession de foi …. Sans armée ni argent, et une folklorisation de l’Islam, on ne peut ‘’gouverner’’ que dans le sens du courant !!!

Le jugement de l’histoire est souvent sévère. Celui qui  ne possède pas  la lucidité nécessaire  pour  penser exercer un pouvoir sans en détenir les clefs, ne peut que sombrer dans la compromission voir la médiocrité.

Et le jugement divin est encore plus rude pour les islamistes en principe croyant au dernier jour. En amenant leurs peuples vers plus de dépravation et moins d’autonomie, il leur sera difficile d’utiliser leur autre argument tiré d’un Hadith, qu’ils ont essayé et qu’ils ont échoué et puis il auront une seule récompense au lieu de deux. Ils doivent faire attention ….Il ne peut y avoir de ruse avec le Seigneur…


Dr Zouhair Lahna
Médecin, Acteur associatif. 

Ancien Chef de Clinique des Universités, Paris VII & Ancien Vice-Président d’Aide Médicale Internationale

Cet article, publié dans I Like, Ishare., Maroc, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Islamistes light et la laïcité !!

  1. hamid dit :

    Un médecin qui croit en des êtres surnaturels est un danger ambulant.

    L’islam est faux! Point.

  2. bensalah kais dit :

    La démocratie c’est le pouvoir du peuple par le peuple, notion qui n’existe pas en islam car Dieu est le pouvoir et Dieu a tout pouvoir. Donc fin de la discution, l’islam n’est et ne peut être démocratique car tout en islam est Divin et donc par définition indiscutable. Tout le reste n’est que poudre aux yeux pour faire croire aux gens que l’islam est démocratie (d’ailleurs le mot : »démocratie » n’existe pas en langue arabe) car si pour chaque commandement de Dieu il semble y avoir plusieurs « options » possibles , ces options sont toujours divines et donc rigoureusement indiscutables de plus dans le Coran Dieu nous rappelle constamment notre obligation de devoir lui obéir. Enfin depuis 1433 années l’Islam ne semble pas avoir porté quelque part sur terre un modèle de société tellement parfait qu’il en ferait le modèle universel (ce qui est aussi valable pour toutes les autres idéologies laïques ou athées).Il semblerait que c’est à l’homme de chercher par lui même son salut par sa conscience, ce qui est probablement LE message de Dieu.

  3. said dit :

    dieu n’est pas democratique ni un programeur de democratie dans les genes c’est pour cela qu’on doit voir ailleur.au fond de nous qu’on doit voir est ceque nous somme une forme humain democratique.est ce vraiment ce que nous voyons ailleur est une democratie. la structure marocaine n’est pas individuel ni liberal pour rêver d’une democratie le mroc est structure de groupes communotairec’est la commune des groupe uni par le sang ou par la terre alors je crois pour penser democratique il faut creuser au fond de cet être que vous voulez qu sobn choix soit democratique ;cet etre est bani et noyé dans la commune tribale et symbolique ;attend le maroc peut etre un pays capitaliste mais dans le sens liberal du capitalisme je veux dire culturel ; je crois si quelqu’un en doute il n’a que vivre dans les entrailles de cette bete qu est la commune pour s’assurer si le choix peut etre democratique ou s’ il ya un alternative de pensé democratique ,Dieu ou pas dieu c’est pas lu qui programé nos genes c’est la nature il faut pas delirer ………………………..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s